Somalie : La branche de Mogadiscio du service des renseignements somaliens dénonce leur impuissance devant les trafics d’explosif et d’arme au port de…

Somalie : La branche de Mogadiscio du service des renseignements somaliens dénonce leur impuissance devant les trafics d’explosif et d’arme au port de…

Ad
NISA – SOMALIE

Dans un communiqué libellé à la fois comme une mise-en garde, un témoignage ou déclaration d’impuissance, la branche de la région de Banaadir de l’Agence nationale de renseignement et de la sécurité — NISA (National Intelligence and Security Agency), a fait savoir à la population de la capitale et aux autorités son incapacité de mener librement des investigations au port de la ville de Mogadiscio.

Dans ce communiqué, daté du 25 octobre 2020 et portant la référence HSNQ/ASC/092/20, la branche de la région de Banaadir de l’Agence nationale de renseignement et de la sécurité – NISA, a fait savoir qu’elle a intercepté au port de Mogadiscio dix conteneurs contenant soixante dix-neuf tonnes d’acide sulfurique que le groupe terroriste Al-shabab voulait utiliser dans les attentats terroristes.

NISA a rajouté que les commerçants qui servaient de mules ou d’intermédiaires pour Al-shabab sont arrêtés et attendent leurs présentations devant la justice somalienne.

Mais, la branche de la région de Banaadir de l’Agence nationale de renseignement et de la sécurité – NISA, se plaigne de pouvoir mener des investigations poussées et une surveillance constante u port de Mogadiscio en raison des obstacles répétées que les enquêteurs de NISA rencontrent de la part du réseau de la mafia et les éléments collaborant avec Al-shabab et qui travaillent dans la direction du port, les gestionnaires des quais, le service des douanes du port, le bureau des impôts du ministère de finance de la Somalie et de l’unité de la police en poste au port.

La branche de la région de Banaadir de l’Agence nationale de renseignement et de la sécurité — NISA — a conclu que le service de NISA ne peut plus garantir la sécurité de Mogadiscio et que le peuple doit savoir les risques graves et imminents qui pèsent sur eux.

Hassan Cher


 Share
Ad
Authored by: Hassan Cher Hared

Hassan Cher Hared