Djibouti/Biens mal Acquis: lettre  ouverte à Ainan Sougueh Egueh

Djibouti/Biens mal Acquis: lettre ouverte à Ainan Sougueh Egueh

Ad

Lettre ouverte à Ainan Sougueh Egueh

Président du Collectif Européen de la Diaspora Djiboutienne

Le Collectif Européen de la Diaspora Djiboutienne avait déposé une plainte sur les biens mal acquis, le 16 octobre 2018, contre l’entourage du président Ismaël Omar Guelleh.

Monsieur Ainan, dans le Collectif nous étions quatre signataires de la plainte et c’est avec la signature de ces quatre personnes que la plainte a été engagée.

Le 22 décembre 2019, nous avons appris qu’Ainan Sougueh Egueh, avec la complicité de Mohamed Ahmed Abdillahi dit Boss, avait organisé une fausse assemblée générale du collectif et s’est permis de falsifier les signataires de nos deux autres membres de la plainte précités.

Les accusations portées à ton encontre et publiées sur les réseaux sociaux vont au-delà de la falsification de nos signatures et relatent même que toi et Mohamed Ahmed Abdillahi dit Boss avaient, en échange d’argent, retiré la plainte sur les biens mal acquis déposée contre l’entourage d’Ismaël Omar Guelleh.

Lettre Ouverte à Aïnan Sougueh

Les accusations précitées circulent depuis deux semaines et la seule réponse que tu as trouvée jusqu’aujourd’hui est de se murer dans le silence en évitant de décrocher nos communications téléphoniques et autres.

Monsieur Ainan Sougueh, ce n’est pas en jouant au cache-cache comme un enfant que tu peux éviter tes responsables ou camoufler tes bêtises.

Nous allons attendre jusqu’au mardi 7 janvier 2020 un communiqué du Collectif dans lequel vous répondez clairement à la question suivante : est-ce que vous aviez adressé une demande de retrait de la plainte au parquet financier de Paris ?

Si nous n’avons pas de réponse de votre part jusqu’au délai imparti, en ma qualité de vice-président du Collectif, je me permettrai de saisir le Parquet financier de Paris par lettre recommandée afin de savoir la suite réservée à la plainte.

De toute façon, vous devez savoir que nous avons entrepris les démarches nécessaires pour relancer la plainte que ça soit au nom du Collectif ou avec d’autres ONG.

Dans l’attente d’une réponse digne d’une personne qui se définit militante de la démocratie, nous vous adressons nos salutations cordiales.

Fait à Bruxelles, le 4 janvier 2020

Vice-président du Collectif européen de la diaspora djiboutienne Monsieur Osman Keyre Dembil   


 Share
Ad
Authored by: Hassan Cher Hared

Hassan Cher Hared