Afrique : le torchon brule entre l’Afrique du Sud et le Rwanda suite à des…

Afrique du Sud expulsé trois diplomates rwandais liés à un raid sur la maison d’un général rwandais en exil à Johannesburg, et le Rwanda a riposté en ordonnant à six diplomates de rentrer en Afrique du Sud.

Lundi soir de la semaine passée, des hommes armés ont fait irruption dans la maison de l’ancien chef de l’armée rwandaise, général Faustin Kayumba Nyamwasa, à Johannesburg, un ex-porte-parole du président rwandais, Paul Kagame, en exil.

Nyamwasa, qui a survécu à une tentative d’assassinat à Johannesburg en 2010, n’était pas dans la maison au moment de l’attaque.

Les services de renseignements sud-africains avaient suivi les assaillants.  » Il était très clair qu’ils étaient des agents du renseignement détachés à l’ambassade du Rwanda,  » a ajouté la source.

Pretoria a ordonné de sortir du pays en 48 heures cette semaine à trois diplomates de la mission du Rwanda. Et ceux de Kigali ont lieu ce vendredi.

La police sud- africaine a également enquêté sur l’assassinat au Nouvel An 2014 dans un hôtel chic de Johannesburg d’un autre opposant de Kagame en exil, l’ancien chef du service des renseignements  de Kigali, Patrick Karegeya.

Les membres de l’opposition rwandais en exil avaient accusé Kagame et son gouvernement d’être responsable de la mort de Karegeya et des attaques contre Nyamwasa et d’autres adversaires basés à l’étranger.

Ces opposants exilés  nient les accusations de Kigali sur leurs prétendus implications des attaques «terroristes» à l’intérieur de Rwanda.

HCH

Share this post:

Recent Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :