Ouganda : est-ce que des instructeurs de la Force de défense populaire de l’Ouganda (UPDF), l’armée nationale, ont formé des combattants d’Al- Shabaab ?

Museveni - OugandaDes instructeurs de la Force de défense populaire de l’Ouganda (UPDF), l’armée nationale de l’Ouganda, ont formé  dix combattants d’Al- Shabaab dans les installations de la Mission de l’Union africaine en Somalie (AMISOM) sur instructions de leurs commandants.

Caporal  Jackson Byabagambi, a déclaré à la cour martiale générale de  Makindye, une banlieue de Kampala, ce mardi, que les dix combattants d’Al- Shabaab ont été formés en mai dernier au terrain d’entraînement d’Al-Jazeera que se partageaient  les troupes de l’AMISOM en Somalie et l’Armée nationale somalienne (SCN).

Le major Frank Kawero, le responsable de l’instruction militaire à l’école de formation d’Al-Jazeera et le capitaine Hassan Wantimba, officiellement chef instructeur de l’école, sont en procès pour avoir prétendument accueillis les combattants d’Al- Shabaab dans l’installation militaire pour suivre une formation sur le tir des canons.

Les combattants Al-shabab ont été formés sous les instructions de Watimba, d’après Byabagambi. Il a ajouté que le commandant de la SNA dans le camp les a empêchés de former le groupe car ils n’étaient pas connus et leur formation n’avait pas été prévue.

« Après le rencontre avec le commandant de la SNA, Watimba et Kawero  a dit de continuer avec la formation sans soucis, mais  a ordonné aux instructeurs  de ne pas utiliser les installations de la SNA «, a déclaré Byabagambi.

Le témoin a expliqué que la formation des deux semaines a eu lieu au moment où le commandant de l’AMISOM de l’armée éthiopienne était en congé et qu’il avait remis la charge à Watimba et Kawero.

Le témoin a continué comme suit :  » le groupe d’Al-shabaab est arrivé dans le camp de la formation, Watimba leur a ordonné d’être prêt à former « un groupe » d’Al-shabaab « .

HCH


 Share

Share this post:

Recent Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :