Djibouti/Bab-el-Mandeb/Houthis : le ministre des Affaires étrangères de Djibouti confirme le soutien de Djibouti aux actions des Houthis.

Djibouti/Bab-el-Mandeb/Houthis : le ministre des Affaires étrangères de Djibouti confirme le soutien de Djibouti aux actions des Houthis.

Ad

Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale de la République de Djibouti, Mahmoud Ali Youssouf, et le ministre de l’Économie et des Finances, chargé de l’Industrie, Ilyas Moussa Dawaleh, faisaient partie du panel invité au 7e Forum annuel des idées, de Heritage Institute tenu du 19 au 21 décembre 2023, à Djibouti.

Les participants ont posé des questions aux panélistes et une a été directement posée au ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale de Djibouti, Mahmoud Ali Youssouf.

C’est le ministre de l’Intérieur et de la Réconciliation de la République fédérale de la Somalie, Axmed Macalin Fiqi, qui a posé cette question sur les actions des Houthis à Bab el-Mandeb au ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale de la République de Djibouti, Mahmoud Ali Youssouf.

La question du ministre de l’Intérieur de la Somalie, Axmed Macalin Fiqi (Ahmed Maaliin Fiqi) est comme suit :

« Je désire maintenant poser ma question aux deux ministres de la République de Djibouti. Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération de Djibouti peut me répondre à cette question. Il existe un problème actuellement à la corne de l’Afrique et particulièrement à Bab el-Mandeb. Ce problème a donné naissance à une ingérence internationale. Les problèmes que les Houthis ont créé à Bab el-Mandeb ont attiré l’ingérence et les regards des puissances étrangères. Cette situation a donné naissance à la mise en place d’une coalition internationale dont aucun des pays de la corne de l’Afrique ne fait pas partie. Cette coalition internationale a regroupé des pays comme les États-Unis d’Amérique, la France, l’Italie, Bahreïn et d’autres pays. Nous nous n’avons aucun rôle à cette crise internationale qui se passe sur nos rives. Donc, quels sont notre avis et notre rôle au sujet de cette crise internationale à Bab el-Mandeb ? »

Le modérateur du forum : « Nous donnons la parole au ministre des Affaires étrangères et de la Coopération de la République de Djibouti, son excellence Mahamoud Ali Youssouf. »

La réponse du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale de la République de Djibouti, Mahmoud Ali Youssouf :

« je réponds en premier à la question portant sur les Houthis. La première attaque des Houthis était un soutien au peuple de la Palestine. Comme nous nous sommes un pays musulman et arabe, et que nous avons comme seul soutien pour le peuple de la Palestine notre voix et notre plume, nous ne pouvant être contre les actions de nos frères Houthis qui apportent un soutien à nos frères de la Palestine. Quand les Houthis ont mené la première attaque et ils ont touché le premier bateau avec un missile, Djibouti na pas critique, mais en plus n’y a pas condamné parce que nous avons vu que les actions de Houthis étaient un droit (Haaq en arabe).

On voit que le commerce international est perturbé et nous sommes dit il faut cas même que la situation se calme.

Nous n’avons pas annoncé notre participation ou notre soutien à la coalition internationale créée par les États-Unis d’Amérique bien que notre économie qui dépend des activités maritimes sera touchée.

Si Bab el-Mandeb est bloqué, notre économie et ceux des pays de la région seront touchés, mais il y a une chose plus importante qui nous tient à cœur, la situation du peuple palestinien. Si nous ne pouvons pas faire un soutien à la Palestine, nous faisons le Douâa ou prière pour que les actions des Houthis à Bab el-Mandeb deviennent une bénédiction pour eux (بارك الله فيك.). “Ah ah”, mais que ce que nous pouvons dire d’autre ? »

Les propos du ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale de la République de Djibouti ont étonné à beaucoup des politiciens et d’intellectuels et ont fait rire aux extrémistes religieux.

Si le régime de Guelleh déclare officiellement et en public soutenir les actions des Houthis contre les bateaux des commerces de passage à Bab el-Mandeb, il est clair que le régime djiboutien a toujours soutenu la piraterie dans la région et les actions d’Al-shabab.

Hassan Cher

—————————————————————————————

The English translation of the article in French.

Djibouti/Bab-el-Mandeb/Houthis: Djibouti’s Foreign Minister confirms Djibouti’s support for the Houthis’ actions.

The Minister of Foreign Affairs and International Cooperation of the Republic of Djibouti, Mahmoud Ali Youssouf, and the Minister of Economy and Finance, in charge of Industry, Ilyas Moussa Dawaleh, were part of an invited panel at the Heritage Institute’s 7th Annual Ideas Forum, held December 19-21, 2023, in Djibouti.

Participants put questions to the panelists, and one was put directly to Djibouti’s Minister of Foreign Affairs and International Cooperation, Mahmoud Ali Youssouf.

It was the Minister of the Interior and Reconciliation of the Federal Republic of Somalia, Axmed Macalin Fiqi, who put this question on the actions of the Houthis in Bab el-Mandeb to the Minister of Foreign Affairs and International Cooperation of the Republic of Djibouti, Mahmoud Ali Youssouf.

The question from Somalia’s Minister of the Interior, Axmed Macalin Fiqi (Ahmed Maaliin Fiqi) is as follows:

« I would now like to put my question to the two ministers of the Republic of Djibouti. Djibouti’s Minister of Foreign Affairs and Cooperation can answer my question. There is currently a problem in the Horn of Africa, particularly at Bab el-Mandeb. This problem has given rise to international interference. The problems that the Houthis have created in Bab el-Mandeb have attracted the interference and attention of foreign powers. This situation gave rise to the setting up of an international coalition, of which none of the countries of the Horn of Africa is a member. This international coalition includes countries such as the United States of America, France, Italy, Bahrain and others. We have no role in this international crisis taking place on our shores. So, what is our opinion and our role regarding this international crisis at Bab el-Mandeb? »

Forum moderator: « We give the floor to the Minister of Foreign Affairs and Cooperation of the Republic of Djibouti, His Excellency Mahamoud Ali Youssouf. »

The response from the Minister of Foreign Affairs and International Cooperation of the Republic of Djibouti, Mahmoud Ali Youssouf:

« I’ll start by answering the question about the Houthis. The first attack by the Houthis was in support of the people of Palestine. As we are a Muslim and Arab country, and our only support for the people of Palestine is our voice and our pen, we cannot be against the actions of our Houthi brothers who are supporting our Palestine brothers. When the Houthis carried out the first attack and hit the first ship with a missile, Djibouti did not criticize, but moreover did not condemn, because we saw that the Houthis’ actions were a right (Haaq in Arabic).

We saw that international trade was being disrupted, and we said we had to calm the situation down.

We have not announced our participation or support for the international coalition created by the United States of America, although our economy, which depends on maritime activities, will be affected.

If Bab el-Mandeb is blocked, our economy and those of the countries in the region will be affected, but there’s something more important that’s close to our hearts, and that’s the situation of the Palestinian people. If we can’t make a support for Palestine, we make the Douâa or prayer that the Houthis’ actions at Bab el-Mandeb become a blessing for them (بارك الله فيك.). « Ah ah », but what else can we say? »

The words of Djibouti’s Minister of Foreign Affairs and International Cooperation have surprised many politicians and intellectuals, and made religious extremists laugh.

While the Guelleh regime officially and publicly declares its support for the Houthis’ actions against commercial vessels passing through Bab el-Mandeb, it is clear that the Djiboutian regime has always supported piracy in the region and the actions of Al-shabab.

Hassan Cher


 Share
Ad
Authored by: Hassan Cher Hared

Hassan Cher Hared