Éthiopie : Des affrontements à caractères ethniques dans les universités des régions Amhara et oromo.

Éthiopie : Des affrontements à caractères ethniques dans les universités des régions Amhara et oromo.

Ad

L’Éthiopie a déployé les forces de défense nationale éthiopiennes pour maîtriser les affrontements dans les universités des États d’Oromia et d’Amhara.

La violence s’est propagée après le décès de deux étudiants le samedi 9 novembre 2019 à l’Université Woldiya, dans l’État d’Amhara, au nord de l’Éthiopie, à la suite de rapports faisant état de confrontations entre différents groupes ethniques. Au moins 12 élèves auraient été blessés.

L’incident s’est étendu à d’autres universités où les étudiants se sont affrontés en groupes ethniques, certains d’entre eux demandant alors à être renvoyés dans leur région d’origine pour des raisons de sécurité.

L’Éthiopie a connu une augmentation de la violence ethnique au cours des deux dernières années, avec plus de deux millions de personnes déplacées en 2018, selon les Nations Unies.

Plutôt cette année, l’État du Nord, le Tigré, a annoncé qu’il n’enverrait pas des étudiants dans les universités de l’État voisin d’Amhara.

Hassan Cher


 Share
Ad
Authored by: Hassan Cher Hared

Hassan Cher Hared