Djibouti/Somaliland: Ismaël Omar Guelleh inonde du Coca-Cola éthiopien le marché de Hargeisa pour saboter l’usine de…

Djibouti/Somaliland: Ismaël Omar Guelleh inonde du Coca-Cola éthiopien le marché de Hargeisa pour saboter l’usine de…

Ad

Coca-Cola Co – https://youtu.be/ZEZA5VQf42k – a ouvert une usine d’embouteillage de 17 millions de dollars dans l’enclave séparatiste somalienne dénommé Somaliland. L’usine de production est le premier investissement industriel majeur pour l’enclave, qui a déclaré son indépendance de la Somalie en 1991, mais n’a pas été reconnue internationalement.

« Cet investissement créera environ 135 emplois directs et 2 500 emplois indirects et contribuera à la bonne santé du secteur de la distribution et du commerce de détail au Somaliland. Notre engagement envers le continent africain reste durable et inébranlable - https://youtu.be/ZEZA5VQf42k », a déclaré Nathan Kalumbu, président régional de l’entreprise.

Dans l’interview accordé à la BBC en langue somalie le 23 mai 2012, le lendemain de l’ouverture officielle de l’usine de Coca-Cola de Hargeisa, Ahmed Osman Guelleh Arab ne confirme pas la provenance du financement de 17 millions de dollars US investie pour la création de l’usine.

Le clash de l’année 2016 entre Ahmed Osman Guelleh Arab d’un côté et Ismaël Omar Guelleh, son épouse Kadra Mahamoud Haïd et son fils Aïnache Ismaël Omar a révélé au monde que les 17 millions de dollars US utilisés pour la création de l’usine de Coca-Cola de Hargeisa était le denier public djiboutien que Ismaël Omar Guelleh, Kadra Mahamoud Haïd et feu Djama Mahamoud Haïd avaient détourné de la Banque Nationale de Djibouti — BND.

Suite à une réquisition introductive du procureur de la République de Djibouti, Aïd Ahmed Ibrahim, datant du 27 aout 2017, Ismaël Omar Guelleh et Kadra Mahamoud Haïd ont tenté d’arrêter et extrader vers Djibouti monsieur Ahmed Osman Guelleh Arab en fuite à Hargeisa depuis fin 2016.

N’ayant pas reçu leurs mascarades judiciaires, Ismaël Omar Guelleh et Kadra Mahamoud Haïd ont financé, depuis 6 mois, une société d’import/export de Coca-Cola qui achète de grandes quantités des Coca-Cola qui sont revendus en Somaliland a un prix plus bas que le Coca-Cola produit dans l’usine « Somaliland Beverage Industries (sbi) ». Le couple mafieux qui dirige Djibouti a financé ce nouveau projet commercial qui consiste à saboter l’usine de Coca-Cola de Hargeisa avec l’argent public provenant de la Banque Nationale de Djibouti. C’est Mohamed Saïd Guedi et deux femmes originaires de Hargeisa et cousines de Kadra Mahamoud Haid qui sont en charge de ce projet commercial de sabotage.

Ce nouveau projet met en danger entre 600 à 2500 emplois à Hargeisa et cette situation a mis en colère sept de huit clans composant l’ethnie Isaaq de la Somaliland. Ce sabotage d’Ismaël Omar Guelleh et Kadra Mahamoud Haid a isolé le clan de Kadra Haid et Moussa Bihi, c’est-à-dire le Habar-Awal/Isaaq. Voyant la menace venir, le clan Habar-Awal/Isaaq a tenu une réunion le 10 décembre 2019 à Hargeisa et un communiqué sera publié la conclusion de leur réunion précitée.

Déjà, Ismaël Omar Guelleh et Kadra Mahamoud Haid mettent en garde le clan Habar-Awal/Isaaq. Le couple mafieux de Haramous a menacé de chasser de Djibouti tous les commerçants Habar-Awal/Isaaq résidents à Djibouti et de retirer les documents de voyages djiboutiens et les lettres de crédit à ceux qui vivent en dehors de Djibouti.

Après Djibouti, le couple mafieux de Haramous travaille sérieusement à la déstabilisation de la Somaliland.

Hassan Cher


 Share
Ad
Authored by: Hassan Cher Hared

Hassan Cher Hared