Djibouti/Terrorisme : Idriss Said Miguil, le colonel de la police politique planificateur des attentats terroristes à…

Djibouti/Terrorisme : Idriss Said Miguil, le colonel de la police politique planificateur des attentats terroristes à…

Ad
Idriss Saïd Miguil

« Cette attaque effrontée a visé des civils, y compris des fonctionnaires, qui profitaient paisiblement de leur dimanche soir, faisant de nombreuses victimes », a déclaré lundi 17 aout 2020 le représentant spécial des Nations unies pour la Somalie, James Swan.

« Cette sauvagerie n’a pas sa place dans le pays que les Somaliens sont en train de construire et elle mérite la condamnation la plus ferme », a-t-il ajouté.

L’ONU en Somalie a fermement condamné un attentat terroriste qui a eu lieu dimanche à l’hôtel Élite dans la capitale Mogadiscio, qui aurait tué au moins 16 personnes et en aurait blessé beaucoup d’autres.    

Que ce qui s’est passé ?

Après l’explosion d’une voiture piégée aux portes de l’hôtel Élite situé sur la plage du Lido, une destination très prisée du front de mer, des djihadistes ont envahi le complexe de l’hôtel et ont engagé une fusillade de quatre heures. Les forces spéciales somaliennes ont pris d’assaut le lieu et ont sauvé plus de 200 personnes de l’intérieur de l’hôtel. 

Dès le 19 aout 2020, le site web HCH24.COM avait reçu des sources sûres que l’attentat terroriste qui a visé l’hôtel Élite était l’œuvre d’Ismaël Omar Guelleh qui a des liens étroits avec Al-shabab.

La voiture qui a explosé à l’hôtel Élite était pendant plusieurs jours dans l’enceinte de l’ambassade de Djibouti à Mogadiscio et y avait pris de l’essence juste avant l’explosion terroriste.

Guelleh qui voit le président de la Somalie, Mohamed Abdillahi Mohamed dit Farmaajo comme un obstacle à ses projets mafieux et terroristes à Mogadiscio, avait préparé l’attentat terroriste précité pour envoyer un avertissement sanglant à son homologue.

Pour préparer cet attentat terroriste, Ismaël Omar Guelleh avait envoyé à Mogadiscio trois éléments des Services de Documentation et de Sécurité intérieure et extérieure de Djibouti. L’équipe était dirigée par le colonel Idriss Said Miguil dit Samriyeh.

Le colonel Idriss Said Miguil est né à Hol-Hol vers les années 1960 et engagé dans les Services de Documentation et de Sécurité intérieure et extérieure de Djibouti vers les années 1980 alors qu’il avait moins de 25 ans. L’ex-président, Hassan Gouled Aptidon, lui avait fait cadeau de son recrutement dans les SDS en signe de reconnaissance à son père, Said Miguil, qui fut la seule personne qui avait voté pour Hassan Gouled Aptidon dans la localité de Hol-Hol.

Le colonel Idriss Said Miguil a fui Mogadiscio et se cache aujourd’hui à Djibouti. Idriss Said Miguil peut à tout moment préparer un attentat terroriste à Djibouti sur ordre de Guelleh.

À suivre…

Hassan Cher


 Share
Ad
Authored by: Hassan Cher Hared

Hassan Cher Hared