Djibouti/Égypte : Guelleh soutient les positions égyptiennes en matière de la politique étrangère et particulièrement au sujet du Grand barrage de renaissance du Nil Bleu.

Djibouti/Égypte : Guelleh soutient les positions égyptiennes en matière de la politique étrangère et particulièrement au sujet du Grand barrage de renaissance du Nil Bleu.

Ad

Le Président du Parlement djiboutien, Mohamed Ali Hamad, a affirmé le soutien de son pays aux positions et à la politique étrangère de l’Égypte lorsqu’il a rencontré, le 23 octobre 2019, l’ambassadeur d’Égypte à Djibouti, Mostafa Mohamed Urfi, pour discuter de relations mutuelles et de la coopération dans plusieurs dossiers.

Hamad a en outre exprimé la reconnaissance de Djibouti pour les efforts déployés par l’Égypte pour soutenir la préparation des cadres djiboutiens. Il a également souhaité la bienvenue aux investisseurs égyptiens à Djibouti, les invitant à exploiter les capacités prometteuses de son pays dans le domaine du tourisme.

Pour sa part, l’ambassadeur Mohamed a souligné les relations étroites entre les deux pays et leur coopération dans un certain nombre d’affaires internationales et régionales. L’ambassadeur d’Égypte a également expliqué la position de l’Égypte sur le différend concernant le barrage de la Renaissance en Éthiopie, tandis qu’Hama a fait part de sa compréhension de la position de l’Égypte à cet égard.

Le ministre des Affaires étrangères, Sameh Shoukri, s’est entretenu en février avec le ministre djiboutien des Affaires étrangères, Mahmoud Ali Youssouf, de la création d’une zone franche logistique égyptienne dans le pays africain.

Vu que Guelleh accuse Addis-Abeba d’épauler Nairobi au sujet de l’occupation du siège des membres non permanents de l’ONU et de s’approprier le poste de secrétaire exécutif de l’IGAD, il est tout à fait logique qu’Ismaël Omar Guelleh se penche du côté de Caire sur le cas de la tension sur le grand barrage de renaissance de l’Éthiopie du Nil bleu.

D’après de membres du ministère des Affaires étrangères, il est même probable que Guelleh accorde une base navale à l’armée égyptienne.

Hassan Cher


 Share
Ad
Authored by: Hassan Cher Hared

Hassan Cher Hared