Djibouti/Coronavirus : Le 5 millions US de la Banque Mondiale détournée avant même d’avoir était versé au régime clanico-mafieux de Djibouti.

Djibouti/Coronavirus : Le 5 millions US de la Banque Mondiale détournée avant même d’avoir était versé au régime clanico-mafieux de Djibouti.

Ad
Ilyas Moussa Dawaleh

De la fin de mois de mars 2020, la Banque mondiale a accordé à la République de Djibouti un soutien financier d’urgence de 5 millions de dollars US pour la lutte contre les coronavirus.

Tout de suite, monsieur Ilyas Moussa Dawaleh, ministre de l’Économie et des Finances, connue le sobriquet de « Monsieur Endettement », a sorti sa petite calculette pour préparer le partage du 5 millions US entre les barons du régime : Une tierce sera pour Ismaël Omar Guelleh, un quart pour Kadra Mahamoud Haid, un cinquième pour Ilyas Moussa Dawaleh, etc…

Il doit aussi déjà préparer les factures qui justifieront les détournements du 5 millions US. Un centre de quarantaine créée à Ali-Sabieh dont sa capacité était vingtaine de personnes avec le budget qui y va ensemble. Dès le 2 avril 2020, le centre de quarantaines d’Ali-Sabieh est basé de 20 à 150 personnes en 24 heures. Ilyas Moussa Dawaleh a demandé à augmenter l’effectif pour gonfler les factures du centre qui serviront à justifier les détournements du 5 millions US.

Vu que la nourriture et les produits d’hygiènes se faisaient rares dans le centre, les personnes en quarantaine se sont enfouies du centre le 6 avril 2020. Actuellement, ce centre de quarantaines d’Ali-Sabieh est vide.

Le 1er avril 2020, Ilyas Moussa Dawaleh, ministre de l’Économie et des Finances, connue le sobriquet de « Monsieur Endettement », a publié sur sa page Facebook des photos montrant comment il viole les règles d’hygiène en organisant des attroupements dans les quartiers populaires de la capitale alors qu’il joue le samaritain sur Facebook en appelant la population à respecter les règles d’hygiène.

Autre cas, des chèques de soutien d’un montant de 60 dollars US débloqués pour les familles le plus démunies disparaissent. Ce sont des députés et des membres du conseil communal et régional qui détournent ces chèques pour les transformer en liquidité auprès des commerçants de la place.

Des cas de famine sont déjà annoncés à la commune de Balbala.

En République de Djibouti, la faim et la malnutrition tueront plus que le COVID-19 pendant le confinement.

Extrait de la publication de la Banque Mondiale :

« Djibouti : la Banque mondiale approuve un soutien urgent de 5 millions de dollars US pour la lutte contre les coronavirus.

Lien : https://www.worldbank.org/en/news/press-release/2020/04/02/djibouti-world-bank-approves-us5-million-in-urgent-support-of-coronavirus-covid-19-response

Washington, 2 avril 2020 — La Banque mondiale a annoncé aujourd’hui un nouveau soutien pour aider Djibouti dans ses efforts de prévention, de détection et de réponse à la propagation rapide du COVID-19. Grâce à un crédit de 5 millions de dollars US de l’Association internationale de développement (IDA), le fonds de la Banque mondiale pour les pays les plus pauvres, le projet se concentrera principalement sur les besoins immédiats et la réponse rapide à l’épidémie de COVID-19 à Djibouti, tout en renforçant la capacité du système de santé du pays à limiter la contagion et à fournir les meilleurs soins possible aux personnes qui tombent malades.

Le projet d’intervention COVID-19 de Djibouti, mis en œuvre par le ministère de la Santé, soutiendra cet objectif en se concentrant sur des cibles spécifiques, notamment la mise en œuvre de mesures efficaces de détection, de prévention et de contrôle dans tout le pays ; le renforcement de la prestation de services de soins de santé essentiels par la création et l’équipement de sites de quarantaine et de centres de traitement pour gérer plus efficacement les cas de COVID-19 ; le renforcement des capacités de laboratoire ; et la formation du personnel de santé à la prévention et au contrôle des infections. Le projet soutiendra la communication sur le changement de comportement, notamment en ce qui concerne la distanciation sociale et le lavage approprié des mains. Le projet soutiendra également l’engagement communautaire par le biais des institutions communautaires existantes et des organisations de femmes dans les zones les plus vulnérables afin de sensibiliser aux obstacles aux actions contre la propagation du coronavirus.

“Le gouvernement de Djibouti prend les mesures nécessaires pour limiter la propagation actuelle du COVID-19 tout en renforçant notre capacité à répondre aux futures pandémies”, a déclaré Mohamed Warsama Dirieh, ministre de la Santé de Djibouti… »

Hassan Cher

NB : nous allons publier dans les semaines à venir des articles relatant les biens mal acquis des frères Moussa Dawaleh.


 Share
Ad
Authored by: Hassan Cher Hared

Hassan Cher Hared