Kenya : les personnels de la santé en grève si les arriérés de salaire ne sont pas payés

Les personnels de la santé publique au Kenya ont adressé le mardi un ultimatum de 14 jours au gouvernement pour qu’il trouve une solution à la grève actuelle des personnels médicaux.

Charles Mukhwaya, secrétaire général de la Fédération syndicale du service public du Kenya (PUSETU-K), a indiqué à la presse que les gouvernements des comtés devraient verser tous les salaires impayés afin de faire cesser la grève.

« Le gouvernement national devrait intervenir afin de soulager les souffrances des Kenyans qui font appel aux services de santé », a déclaré M. Mukhwaya.

Dans certains comtés, les services de la santé publique ont été affectés par la grève due aux arriérés de salaires de juillet.

« Nous exhortons le gouvernement national à convoquer sans délais une réunion regroupant toutes les parties prenantes avec pour objectif de sortir de l’impasse par un accord de retour au travail mutuellement consentie », a indiqué M. Mukhwaya.

Le responsable syndical a souligné qu’un secteur de santé géré de façon professionnelle garantirait un service efficace.

« Il y a nécessité de garantir de bonnes conditions de travail aux personnels de santé afin qu’ils puissent gérer des maladies émergentes telles que l’Ebola », a-t-il fait valoir.


 Share

Share this post:

Recent Posts

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :