Somalie : le nouveau premier ministre promet de lutter contre la corruption

Ad

stop corruptionLe Premier ministre somalien Omar Abdirashid Sharmarke a promis vendredi qu’il allait lutter contre la corruption, notant que la corruption est le principal obstacle au développement en Somalie.

« Mon gouvernement va instaurer la transparence et la responsabilité dans les départements financiers du gouvernement », a déclaré Sharmarke à travers les médias d’Etat.

Sharmarke a ajouté qu’il allait former un gouvernement uni qui comprend 25 membres du cabinet, qui conduira le pays à l’organisation d’élections libres et régulières en Somalie.

Il a noté que sa priorité est de rétablir la paix et la stabilité en Somalie, ajoutant que le gouvernement somalien va prendre les régions encore contrôlées par Al-Shabaab.

En outre, il a souligné qu’il se concentrait sur la stabilité politique parmi les institutions gouvernementales et les réconciliations parmi les administrations régionales et fédérales dans le pays.

Sharmarke a pris la direction du bureau à la place de son prédécesseur Abdiweli Sheikh Ahmed lors d’une cérémonie jeudi à Mogadiscio.

Le Parlement somalien a approuvé le 17 décembre la nomination du nouveau PM, qui s’est engagé à former un gouvernement inclusif.

Malgré l’approbation du parlement, les membres du parlement sont divisés sur la liste du cabinet. Les membres pro- gouvernementaux veulent que les alliés du président restent sur la liste alors que les membres proches de l’ancien PM, environ 80 députés, veulent que tous les membres de l’ancien cabinet ne soient pas sur la nouvelle liste.


 Share
Ad
Authored by: Hassan Cher Hared

Hassan Cher Hared

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.