Djibouti : ATTENTAT A L’INDIGNATION !

Ad

USN-completL’accord-cadre de l’USN sera signé demain 30 Octobre 2014 (à moins d’un novo rebondissement qui nous étonnera plus) avec le parti de la Dictature. N’en croyez rien aux gesticulations sans lendemain de certains dont DAF en tête. DAF est parti signataire de cet accord. Il a accepté comme tous les autres IGH, Ahmed Youssouf, Aden Abdou et Dr Abbate. Et ce n’est pas il y a seulement deux jours que DAF ou les autres de l’USN ont appris comme la Diaspora qu’ils vont revenir occuper les 10 sièges vides de l’assemblée nationale.
Non cet accord a été entériné il y a bien longtemps entre l’USN et l’UMP sous les yeux des gens de l’ouest (les premiers profiteurs de la république des nomades civilisés et sédentarisés depuis un siècle maintenant)

Puisqu’ils ont signé cet accord-cadre cela veut dire maintenant qu’ils reconnaissent implicitement que le parti d’IOG a gagné ses élections législatives et qu’ils ont sciemment désinformé la populace en faisant croire le contraire. Même les 3 Cheicks God, Guirreh et Bashir qui ont vécu l’injustice de l’emprisonnement de leur propre chair ne disent rien. Ils ont l’air consentant ou bien même sont consentants et soutiennent la signature sans condition pour aller rejoindre les 10 sièges vide de l’assemblée nationale. De même le dénaturalisé Mohamed Daher Robleh, qui a fait pleurer tant de gens, ne dit rien et par conséquent est d’accord avec la signature des dirigeants de l’USN. Alors pourquoi nous la Diaspora qui ne vit même plus à Djibouti allons verser des larmes d’indignation ou de stupéfaction plus que les autres. Sommes-nous plus djiboutiens que les autres ? Cessons d’être ridicules.

Depuis deux ans maintenant que nous sommes embarqués sur ce bateau du peuple, que certains appellent l’USN, les premiers qui nous ont surpris par leur opacité sont ces mêmes dirigeants de l’USN. Et bizarrement celui qui nous a toujours informés en avance, avant tous les autres leaders de l’USN, le Dictateur IOG. Oui le Dictateur IOG avait annoncé, il y a dix jours maintenant, lorsqu’il a été interviewé par la CCTV (China Chanel TV) qu’un accord définitif sera signé bientôt avec l’USN. Eux, les gens bien de l’USN, ne disaient pas un mot. Ni pour infirmer ni pour confirmer. Pis ils sont même partis promenés notre attention dans les ruelles sales et abandonnées de nos toukouls de Q6, Q5, Arhiba Q3, Q2 etc qu’on a fui pour des cieux plus cléments.

Quand nous entendons des gens de la diaspora demander pourquoi les leaders de l’USN n’ont pas accepté depuis le début les dix sièges au lieu de nous manipuler pendant deux ans et revenir au point de départ, on ne peut que le suivre sur cette logique propre à la réflexion du peuple. Mais c’est ainsi que le peuple réfléchit. Devenez ou obtenez un siège dans n’importe quel parti de l’USN (ou bien de l’UMP si vous êtes chanceux) et vous allez voir de vos propres yeux, entendre de vos propres oreilles que vous ne pourrez pas abuser de cette liberté de parole. La liberté de parole ou de pensée est confisquée dès lors qu’on accepte d’adhérer à un parti politique. Le Dr Ali Coubba si prolifique en dénonciation de la dictature IOGIENNE, en sait quelque chose depuis qu’il a adhéré officiellement au parti de l’ARD dont un morceau a été arraché a même les dents par l’ancien adhérent Cassim Ahmed Dini.

Malheureusement c’est ainsi nos chers compatriotes que se joue la politique djiboutienne et il n’y a pas que nous djiboutiens (IOG, USN peuple et la diaspora) pour le partage de ce gâteau il y a aussi les gens de l’ouest qui se réservent comme toujours la part du lion. On a beau scandé , et les naïfs en premier avec foi , des valeurs comme la démocratie , les droits à la nourriture du pauvre djiboutien affamé depuis 1977, la réhabilitation des sans-papiers , le refus des bébés mort-nés, la lutte contre notre propre tradition qui est le tribalisme, mais la fin se résume toujours par une histoire du partage des gâteaux entre la nouvelle classe émergente issu de cette lutte et celle existante cad « lOG et les siens ». Les autres dont la diaspora indignée n’ont qu’à se faire des nouvos partis comme nous on l’a fait nous a dit Ali Aras de l’ARD (qui fait partie maintenant des nouvos vainqueurs et qui embrassera bientôt sur la bouche son pourfendeur d’hier le Ministre de l’éducation Djama Speed).

Quelle comédie ! En attendant le vote des bêtes sauvages et domestiques (dromadaire, moutons chèvres, hyènes), sur ce chers compatriotes on vous dit à la prochaine. Et peut-être si d’ici là on se croise pas on vous souhaite un bon réveillon.
Vive le Peuple de Djibouti, et Vive la sincérité du Peuple
Les luttes continues

Qarni Boqol

 


 Share
Ad
Authored by: Hassan Cher Hared

Hassan Cher Hared

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.