Djibouti/Chine : Ismaël Omar Guelleh attend impatiemment l’arrivée à Djibouti du FUJIAN, le nouveau porte-avion chinois.

Djibouti/Chine : Ismaël Omar Guelleh attend impatiemment l’arrivée à Djibouti du FUJIAN, le nouveau porte-avion chinois.

Ad

Comme on peut voir dans la vidéo ci-jointe, le 23 mai 2022 l’ambassadeur de Djibouti en Chine, son excellence Abdallah ABDILLAHI MIGUIL, a été l’invité d’honneur de l’armée nationale djiboutienne.

Le commandant de la garde républicaine de Djibouti, un pro-chinois reconnu, le chef du corps de l’armée de l’air, de la marine et le chef d’état-major général de l’armée djiboutienne était le maitre d’orchestre de cette cérémonie « bizarre ».

Dans l’histoire de la République de Djibouti, aucun représentant diplomatique de Djibouti accrédité dans un autre pays n’a jamais bénéficié d’un tel honneur de la part de l’armée nationale ni était convié à une cérémonie ou il est question de chanter à des chansons hostiles à l’occident.

À part les proches du président Ismaël OMAR GUELLEH, personne d’autre ne comprenait pourquoi l’armée djiboutienne avait fait coïncider l’ouverture d’un logement rénové avec l’accueil digne d’un président à l’ambassadeur de Djibouti en Chine, Abdallah ABDILLAHI MIGUIL. Certaines des chansons de l’événement précitées étaient utilisées pour dénoncer l’impérialisme ou indirectement l’emprise de l’occident sur la souveraineté des pays du Sud.

Depuis le vendredi 17 juin 2022, presque un mois après, cet événement susmentionné commence à avoir un sens parce que les langues commencent à se délier du côté de l’armée djiboutienne.

À Shanghai, à 18 h de vol de Djibouti, la République populaire de Chine a mis à l’eau son nouveau porte-avion FUJIAN.

La mise à l’eau du nouveau porte-avion chinois est bien accueillie en République de Djibouti que ça soit à la base militaire chinoise à Djibouti ou la présidence de Djibouti.

D’ailleurs, le président de la République de Djibouti, Ismaël OMAR GUELLEH a sollicité à Xi JINPING, via son ambassadeur à Pékin, à ce que FUJIAN choisit Djibouti pour son premier voyage en dehors du continent asiatique.

Les raisons.

Nos sources dans l’armée djiboutienne avancent que l’arrivée de ce puissant navire de guerre chinois à Djibouti rassurera la population et les forces armées djiboutiennes qui verront que le nouveau de Guelleh n’a rien à envier à la France et les États-Unis d’Amérique.

Pour renforcer les relations stratégiques avec Pékin, les premiers cours de la langue chinoise devront commencer l’année prochaine au centre CITA de l’armée nationale djiboutienne.

Pour les civiles ou fonctionnaires de l’état djiboutien, l’apprentissage de la langue mandarin est à sa deuxième année comme on peut lire dans le communiqué ci-joint.

COMMUNIQUÉ DU 30 MAI 2022

Centre UTE BOKAH AHMED DIRIGÉ PAR L’ASSOCIATION DARISLAM

Apprentissage de la Langue chinoise

Nous informons que nous attendons le Maire de la Ville de Djibouti pour la remise des Attestations de level 1 de Langue chinoise pour la 2ème Classe.

Nous vous informerons aussitôt que la date sera retenue.

Merci de votre Compréhension

La Direction du Centre UTE BOKAH AHMED dirigé par l’Association DARISLAM
////////////////////////////////

ENGLISH
PRESS RELEASE OF MAY 30, 2022

Chinese Language Learning

We inform that we are waiting for the Mayor of the City of Djibouti for the delivery of Chinese Language Level 1 Certificates for the 2nd Class.

We will let you know as soon as the date is set.

Thank you for your understanding

The Management of the UTE BOKAH AHMED Center directed by the DARISLAM Association  

Hassan Cher


 Share
Ad
Authored by: Hassan Cher Hared

Hassan Cher Hared