Djibouti / Chine : La dictature djiboutienne aux couleurs du communisme chinois

li-yuanchao-ismael-omar-guelleh-a-djibouti-17_11_2016Une délégation chinoise de haut niveau dirigée par le vice-président chinois, Li Yuanchao numéro deux de la république populaire de Chine, est arrivée le mardi 15 novembre 2016 à Djibouti et y a quitté le jeudi 17 novembre 2016.

La délégation chinoise, qui comprenait le ministre des Affaires étrangères et du Commerce et de l’Education a rencontré le mardi le premier ministre djiboutien  et  le 16 et 17 novembre 2016 le président de la république de Djibouti, Ismaël Omar Guelleh.

Li Yuanchao a largement discuté avec Ismaël Omar Guelleh de différents domaine de la relation Chino-djiboutienne, notamment :

1 – L’enseignement de la langue chinoise comme deuxième langue, à la place de l’arabe, dans les écoles publiques ;

2 – le jumelage du parti politique de Guelleh, Rassemblement Populaire pour le Progrès, avec le Parti Communiste Chinois – PCC ;

3 – M. Li a également indiqué que le Parti communiste chinois (PCC) était disposé à travailler avec le RPP pour approfondir les échanges et la coopération entre les deux partis ;

4 – Guelleh a énormément sollicité le soutien du PCC afin que son parti, le RPP, adopte le même système de politique communiste ;

5 – La position de Guelleh à l’égard de la pression américaine au sujet des bases militaires chinoises à Djibouti ;

6 – etc…

L’idée que le Parti Communiste Chinois puisse exporter son idéologie communiste a rejoué les dirigeants de Pékin et les médias chinois ne se privent pas la joie de publier la nouvelle sur les supports d’information en ligne et en papier du pays. (https://drive.google.com/file/d/0B1rBTIRTfjacVWZyTUZEMm91MDA/view?usp=sharing )

Trouver une porte d’entrée sur le continent africain du commerce chinois en est une mais en plus la possibilité d’aliéner  son système communiste est une grande jubilation parce que la Chine peut développer des allies solides en Afrique.

Dans un ancien article nous avions déjà annoncé le projet d’Ismaël Omar Guelleh qui consistait à instaurer à Djibouti une dictature pérenne sous la couverture d’un communisme à la chinoise.

Hassan Cher

Video:


 Share

Share this post:

Related Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :