Somalie : le Conseil de sécurité autorise la prorogation pour un an de la Mission de l’Union africaine

Conseil de sécurité de l'ONULe Conseil de sécurité des Nations Unies a décidé vendredi d’autoriser les États membres de l’Union africaine à proroger jusqu’au 30 novembre 2015 le déploiement de la Mission de l’Union africaine en Somalie (AMISOM).

Aux termes de la résolution 2182, présentée par le Royaume-Uni et adoptée par 13 de ses membres –la Jordanie et la Fédération de Russie s’étant abstenues-, le Conseil a autorisé l’AMISOM « à prendre toutes les mesures nécessaires » pour s’acquitter de son mandat.

Les membres du Conseil se sont félicités des opérations offensives conjointes menées récemment par l’AMISOM et l’armée nationale somalienne, qui ont permis de réduire très sensiblement le territoire contrôlé par les Chabab et ont souligné qu’il importait de poursuivre ces opérations. La résolution souligne également qu’il est indispensable que les opérations militaires soient immédiatement suivies d’une action nationale visant à mettre en place des structures de gouvernance dans les zones reprises.

En outre, le Conseil de sécurité a réitéré l’interdiction d’importer et d’exporter du charbon de bois somalien. Il s’agit de réduire les ressources financières que les Chabab tirent de l’exploitation illégale du commerce du charbon de bois.

Afin d’assurer le strict respect de l’embargo sur les armes visant la Somalie et le charbon de bois, le Conseil de sécurité a autorisé, pour une période de 12 mois, les États Membres, agissant en coopération avec le gouvernement fédéral somalien, à faire inspecter les navires se trouvant dans les eaux territoriales somaliennes et en haute mer au large des côtes somaliennes s’ils ont des motifs raisonnables de penser que ces navires sont à destination ou en provenance de Somalie.

Le Conseil de sécurité s’est également déclaré vivement préoccupé par la détérioration de la situation humanitaire en Somalie et a condamné dans les termes les plus énergiques la recrudescence des attaques contre les acteurs humanitaires.

ONU


 Share

Share this post:

Recent Posts

Comments are closed.