Éthiopie / USA : D’après Linda Thomas-Greenfield les États-Unis d’Amérique est très préoccupée par la situation d’instabilité en Éthiopie

Les États-Unis d’Amérique est très préoccupé par la situation en Éthiopie, en particulier l’instabilité dans les régions d’Oromia et d’Amhara, a déclaré dans une interview la secrétaire d’État adjointe aux affaires africaines, Linda Thomas-Greenfield. Prenant la parole à New York en marge de la réunion de l’Assemblée générale de l’ONU, la secrétaire adjointe, Thomas-Greenfield, a demandé la réponse du gouvernement au sujet des « répressions intenses et sévères » au cours des manifestations pacifiques.

«Nous avons eu des discussions avec le gouvernement éthiopien en l’encourageant à ce qu’il ait plus de dialogue, et qu’il accepte la liberté de la presse, la capacité de la société civile à s’organiser, et que beaucoup de gens qui ont été mis en prison soient libérés. »

Dans la région Oromia, les manifestations anti-gouvernementales ont commencé en novembre 2015, et ils ont également eu lieu dans la région du nord Amhara.

La secrétaire adjointe, Linda Thomas-Greenfield, a dit : « Les États-Unis estime que la situation dans le pays pourrait se détériorer et que le gouvernement éthiopien est conscient de cette possibilité. »

« Nous avons rencontré le Premier ministre Hailemariam Desalegn à New York, et nous l’avons encouragé à examiner la façon dont le gouvernement se penchera rapidement sur cette situation. »

« Nous pensons que, » dit-elle, «la situation pourrait s’empirer si elle n’est pas abordée le plus tôt possible »

Hassan Cher


 Share

Share this post:

Related Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :