Djibouti: Un agent dormant du régime djiboutien s’en prend à l’opposition sur les médias somalien

M. Awaleh -Agents-Dormants1Un certain Mohamed Awaleh, de tribu Issa –sous clan  Mamasan  et de fraction Arabwayn, un neveu d’Hassan Saïd, chef de la sécurité nationale – le SDS, s’en prend à l’opposition djiboutienne dans une interview qu’il a donné au site web www.xariiradnews.com

Ce Mohamed Awaleh est un comédien de première heure qui pense tromper le peuple en endossant diffèrent  carapaces tous les deux secondes.

D’après ses propos :

– l’échec des dialogues entre USN et UMP d’IOG est due à la mauvaise organisation et le manque d’honnêteté de la part de l’opposition ;

– les commerçants et les riches djiboutiens qui soutiennent l’opposition est un mal que l’USN doit se débarrasser ;

– quand le journaliste lui pose une question sur le parti politique à base sous-clanique que IOG compte mettre en place à Djibouti Mohamed Awaleh accuse les Issaks et les Gadaboursis ;

– l’opposition négocie pour avoir des postes politiques et pour lui la gestion de la cité relevée du droit d’un seul sous clan Issa;

–  il ordonne à l’opposition de condamner les 4 militants qui ont fait une brève intrusion à l’ambassade de Djibouti à Bruxelles  or pour lui l’opposition est fautif;

– le massacre du Nord de Djibouti, les assassinats politiques, les tortures, la maltraitance caractérisée, les disparitions, les emprisonnements arbitraires, les répressions aveugles, les détournements des deniers publiques, la déliquescence du système étatique et la dictature  affichée au grand jour sont pour Mohamed Awaleh une petite partie de la bonne gestion du pays par son oncle Ismaël Omar Guelleh;

– le négociation avec le FRUD a été une grosse erreur;

Quant aux questions sur le Nord de la Somaliland, la région Guban ou Awdal des Issa, pour ce neveu d’IOG son sous clan qui a bradé les villes de Geerisa, Lughaya, Garba-dadar, Bulahar a raison dans les actes graves mais ce sont les autres sous clans Issa comme ceux de Harirad, Zeila qui ont tort.

On peut facilement entendre et lire dans les boniments dénués de tout sens de Mohamed Awaleh un militantisme basée sur le clanisme et une manier de se maquiller niaisement et de dénigrer  à la fois l’opposition.

Les paroles désorientés et haineux de Mohamed Awaleh démontrent que le régime djiboutien est dans la main d’un équipe mentalement limité. C’est aussi un signe avant-coureur de la fin de la tyrannie  de Guelleh qui utilise dans ces frétillements les agents dormants de sa famille.

Mohamed Awaleh comme bien d’autres qui menacent l’opposition en Occidentaux doivent être mis devant les services de sécurités des pays démocratiques du Nord.

 

Omar Elmi Barreh / Canada

Lien : http://www.xariiradnews.com/2013/09/radio-xariirad-tafaftiraha-shabakadda-safaripost-net-aqoonyahay-maxamed-xuseen-cawaale-oo-waraysi-dhinacyo-badan-taabanay-aanu-la-yeelanay/

Share this post:

Recent Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :