Éthiopie : La Balkanisation de l’Éthiopie s’accélère avec la sécession de la région somalie qui s’officialise du jour au lendemain.

Le président de la région somali de l’Éthiopie, Abdi Mahmoud Omar dit Abdi Iley, a libéré une grande des prisonniers politiques de l’ONLF. Le Liyu police d’Abdi iley ont pillé les dépôts des armes de l’armée nationale éthiopienne du district de Godey et ils ont distribué les armes aux civils somalis de l’Éthiopie.

Tous les forces de Liyu police pressent aux frontières de La Somalie ont été dépêché aux frontières avec la région oromo de l’Éthiopie.

La majeure partie de la région Somalie flotte le nouveau drapeau de la République fédérale de la Somalie de L’Ouest ou Somali Galbeed et le drapeau de l’état Éthiopie est brulé dans les rues de Jigjiga, la capitale de la région somali du pays. Un drapeau bleu foncé avec cinq étoiles blanches au milieu.

L’armée éthiopienne pressent en Somalie voisin dans le cadre du projet AMISOM n’arrive pas à rentrer sur le territoire somalien parce que le Liyu police et des miliciens somaliens bien armées les empêchent de franchir le frontière de la région somalie de l’Éthiopie.

L’intrusion de l’armée nationale éthiopienne dans la région somali de l’Éthiopie le soir du vendredi 03 Août 2018 a créé une inquiétude dans d’autres région de l’Éthiopie, particulièrement les régions Tigrée de Mekele et la région Afar. Ces dernières qui voient le pouvoir d’Abiy Ahmed comme une nouvelle dictature formée par une alliance d’Oromo et d’Amhara, font entendre depuis hier qu’elles sont en discussion sur la possibilité de suivre le pas la région somali de l’Éthiopie.

De l’autre l’ONLF (le Front National pour la Libération de l’Ogaden) appelle de son coté à l’unification de leur rébellion et de Liyu police d’Abdi Iley pour faire face l’armée éthiopienne à majorité composé d’Oromo.

La Balkanisation de l’Éthiopie tant redoutée est en marche !

À suivre…

Hassan Cher


 Share

Share this post:

Recent Posts

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :