Djibouti / Éthiopie: Comment Ismaël Omar Guelleh a financé le clash ethnique entre Oromo et Issa à Dire-Dawa

Vers le 25 juillet 2018 Abdi Mahamoud Omar dit Abdi Iley a téléphoné auprès président de Djibouti, Ismaël Omar Guelleh, pour l’aider à arrêter la conférence de Dire-Dawa. le lundi 30 juillet 2018 vers 23h, des membres de la police politique de Djibouti et du réseau HEEGO d’Abdi Iley ont dispatché dans la commune de Marmarso – commune de la région SITTI proche de Dire-Dawa, des tracts accusant de terrorisme les délégués de la conférence des Somalis de l’Éthiopie à Dire-Dawa, la deuxième capitale de l’Éthiopie, qui a lieu du 2 au 5 Août 2018.

À cette conférence de Dire-Dawa qui va regrouper les différentes ethnies somaliennes de l’Éthiopie ou du Kilil Five, les délégués participants avaient eu la possibilité de débattre de la situation de la région somalie de l’Éthiopie particulièrement et d’une manière générale de l’Éthiopie.

le président de la république de Djibouti, Ismaël Omar Guelleh, Ismaël Omar Guelleh, allié historique de l’ancien régime déchu de l’Éthiopie, le TPLF ou tigrée, dépassé par la vitesse avec laquelle se propage l’impact de la cadence des réformes imposées par le premier Ministre de l’Éthiopie, Dr. Abiy Ahmed, a envoyé e 31 juillet 2018, des émissaires avec des valises remplies de millions de dollars de l’argent de l’état djiboutien pour saboter la conférence de Dire-Dawa. Trois parlementaires du parti au pouvoir, RPP, de l’assemblée nationale de Djibouti, Abdillahi Bilal Kahin, Ahmed Aden et Omar Bouh, ont été dépêchés vers Dire-Dawa pour saboter la réunion qui débute demain. Les trois députés de Guelleh sont arrivés chez Mahamoud Robleh dit Boureyeh avec une mallette de 30 millions de Francs Djibouti soit 169.000 $ US. Les trois émissaires de Guelleh  ont été installés à Ras-Hôtel, au cœur de Dire-Dawa.

Vu que le projet ne se réalise comme espéré, Ismaël Omar Guelleh ordonne à l’Ugas des Issas, Moustapha, d’arrêter la conférence. Ce dernier lui répond qu’il n’est pas un responsable politique mais un responsable coutumier et qu’il n’a ni le rôle ni la compétence de se mêler dans cette conférence. Guelleh exaspéré tient des propos grossiers à l’égard de l’Ugas.

De l’autre côté, Abdi Mahamoud Omar dit Abdi Iley à remit à Sougal Mahamoud Bouh, fils de Boureyeh, et membre du parlement région somalie de l’Éthiopie depuis plus de 10 ans, une mallette d’argent pour semer le désordre et l’anarchie à Dire-Dawa.

Le 2 août 2018, se sont retrouvés à Ras-Hôtel 10 personnes :

1 – Abdillahi Bilal Kahin, Mamasan/Issa, parlementaire RPP à Djibouti ;

2 – Ahmed Aden, parlementaire RPP à Djibouti ;

3 – Omar Bouh, membre RPP à Djibouti ;

4 – Sougal Mahamoud Bouh, Mamasan/Issa, parlementaire région Five ;

5 – AbdiHakin Igal Omar, Odahgobe/Issa, Haut responsible kilil Five;

6 – Mohamed Bile Mig, Fourlaba/Issa, Haut responsible kilil Five;

7 – Mohamed Ahmed, Gurgureh/Dir, chef de la sécurité de Dire-Dawa ;

8 – un certain Osman Okieh, Walaldon/Issa, membre du renseignement Djibouti ;

9 – Un certain responsable du Liyu police, Ogaden/Darood ;

10 – un responsable du Heego à Dire-Dawa, un jeune Ogaden/Darood.

Le matin du 5 Août 2018, des jeunes du Heego, jeunes miliciens d’Abdi Iley, habillaient aux t-shirts de Barbaarta Sitti attaquent un convoi des jeunes Oromos qui se préparaient à accueillir Jawar Mohamed à Dire-Dawa. En signe de riposte les jeunes oromos attaquent à leur tous les communes somalies de Dire-Dawa et dans la foulée des membres, Gurgura et Oromo,  proches de Heego mettent le feu à des maisons dont résidaient des vacanciers djiboutiens. Ce qui fait que 9 djiboutiens se retrouvent brulés vifs dont une mère enceinte et ses quatre enfants.

L’objectif de ce projet était de donner les problèmes de Jigjiga à une ampleur régionale et ethnique, guerre totale entre Somalie et Oromo dans la Corne de l’Afrique. Le chaos a fonctionné à certains temps à Jigjiga mais Dire-Dawa la sagesse des Gandes des Issas a réussi à endiguer phénomène.

Actuellement, le chef de la sécurité de Dire-Dawa, Mohamed Ahmed est détenu, Mig et Sougal ont été interrogés par la sécurité nationale éthiopienne et Abdihakin et le chef des jeunes Heego sont sous la protection de Guelleh à Djibouti.

À suivre…

Hassan Cher

1 – http://www.hch24.com/actualites/07/2018/ethiopie-djibouti-ismael-omar-guelleh-et-abdi-iley-tentent-de-saboter-la-conference-de-dire-dawa/

 2http://www.hch24.com/actualites/08/2018/ethiopie-djibouti-trois-deputes-djiboutiens-du-rpp-depeches-a-dire-dawa-pour-saboter-la-conference/


 Share

Share this post:

Recent Posts

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :