Djibouti/Japon : Taro Kono dit que le Japon pourrait retirer les troupes de la JSDF de la base de Djibouti à cause du coronavirus.

Djibouti/Japon : Taro Kono dit que le Japon pourrait retirer les troupes de la JSDF de la base de Djibouti à cause du coronavirus.

Ad

Le ministre japonais de la Défense, Taro Kono, a déclaré que Tokyo pourrait retirer les troupes et le personnel des Forces japonaises d’autodéfense (JSDF) de sa seule base étrangère à Djibouti si le coronavirus Covid-19 se propageait davantage dans ce pays d’Afrique de l’Est.

Tokyo déploie depuis 2009 du personnel de la force d’autodéfense maritime du Japon (JMSDF) sur la base pour mener des opérations de police maritime au large des côtes somaliennes dans le cadre d’une mission de lutte contre la piraterie.

Environ 170 membres de la JSDF sont actuellement stationnés sur la base, ainsi que deux avions de patrouille maritime P-3C Orion chargés de mener des opérations de collecte de renseignements au Moyen-Orient.

« À Djibouti, le coronavirus se répand de plus en plus, et nous envisageons de nombreux plans différents sur la manière de traiter notre base de Djibouti et les avions P-3C qui s’y trouvent – du plan A au plan Z », a déclaré Kono au Parlement japonais le 3 avril, ajoutant que le « plan Z » implique le retrait des troupes.

Kosuke Takahashi, Tokyo – Jane’s Defence Weekly – 8/4/2020


 Share
Ad
Authored by: Hassan Cher Hared

Hassan Cher Hared