Djibouti/Coronavirus : La population djiboutienne soupçonne l’équipe médicale chinoise d’être à l’origine du nouveau type de COVID-19 découvert à Djibouti.

Djibouti/Coronavirus : La population djiboutienne soupçonne l’équipe médicale chinoise d’être à l’origine du nouveau type de COVID-19 découvert à Djibouti.

Ad
COVID-19

Le ministère de la Santé de Djibouti a annoncé 117 nouveaux cas COVID-19 le mardi 19 mai 2020, ce qui portait le nombre total de cas confirmés à 1 618.

Le ministère de la santé djiboutien, dans une déclaration publiée le mardi, a révélé que sur un total de 813 personnes qui ont été testées au cours des dernières 24 heures, quelque 117 ont été testées positives pour le virus.

Le ministère a également annoncé que quelque 1 033 personnes infectées par le COVID-19 se sont rétablies à la date indiquée avec 7 décès.

Djibouti a signalé son premier cas de COVID-19 le 18 mars 2020 et jusqu’au 12 mai 2020 le nombre de décès au COVID-19 ne dépassait pas le chiffre 2.

Le type du COVID-19 détecté à Djibouti avant le 30 avril 2020 était le type « L » une souche plus ou moins bénigne… 85 % des patients étaient asymptomatiques. Depuis 10 jours, un autre type du COVID-19 est découvert à Djibouti, il s’agit du type « S », beaucoup de patients positifs au COVID-19 seront symptomatiques (vont présenter des symptômes) et les plus fragiles notamment les vieilles personnes ne vont pas résister.

Les chercheurs estiment que le type « S » du virus serait le plus ancien, et proviendrait des souches animales. Quant au type « L », il aurait évolué à partir du type « S », et se serait adapté à la population humaine.

Vu que ce type « S » du virus était connu en Chine et que ça coïncide avec le départ de Djibouti de l’équipe médicale composée de 12 médecins experts chinois arrivée le 30 avril 2020, la population et plusieurs membres du gouvernement djiboutien pensent que cette équipe médicale était porteur de ce type « S » qui proviendrait des souches animales.

Ce nouveau type « S » du virus, qui vient de faire plus des morts et des cas graves sur la population djiboutienne détectée par le COVID-19, a été détecté juste après le départ de l’équipe médicale chinois, soit le 12 mai 2020. Et en plus, ce type « S » a été découvert pour l’instant à Djibouti-ville et à Ali-sabieh, les deux endroits où l’équipe médicale chinoise s’était déplacée.

Hassan Cher


 Share
Ad
Authored by: Hassan Cher Hared

Hassan Cher Hared