Djibouti/Éthiopie: Lettre ouverte à Son Excellence Abiy Ahmed Ali, au sujet du Lieutenant Fouad Youssouf Ali

Djibouti/Éthiopie: Lettre ouverte à Son Excellence Abiy Ahmed Ali, au sujet du Lieutenant Fouad Youssouf Ali

Ad

Union Djiboutienne pour les Droits Economiques, Sociaux et Culturels UDDESC – &Civils et Politiques – Quartier 4 – Email : uddesc@yahoo.fr – Tél. : +41 78 824 52 69/+41 76 674 00 85

Réf. : 003/LO/AN2020

Lettre ouverte à Son Excellence Abiy Ahmed Ali,

Premier ministre de l’Éthiopie et Prix Nobel de la Paix 2019

Craintes de renvois forcés vers Djibouti

Le lieutenant de la force aérienne de Djibouti, monsieur Fouad Youssouf Ali né le 3 décembre 1983 à Djibouti, a déserté le corps de l’armée dont il appartenait le 27 mars 2020.

Il a publié sur les réseaux sociaux une vidéo dans laquelle il annonce sa fuite et les raisons qui l’ont motivé à prendre une telle décision (https://www.facebook.com/mvtdesPDj/videos/252660652437414/).

Les motifs dont le lieutenant Fouad Youssouf Ali a évoqué dans cette vidéo sont des actes des maltraitances psychologiques, de la discrimination à caractère clanique et bien d’autres en contradictions aux principes énoncés dans la Déclaration universelle des droits de l’homme, le pacte international relatif aux droits civils et politiques et le pacte international relatif aux droits économiques sociaux et culturels, dont la République de Djibouti et la République fédérale d’Éthiopie.

Le lieutenant Fouad Youssouf Ali était à Addis-Abeba, dans la capitale éthiopienne depuis quelques. Il s’est présenté à un bureau de la société somalienne de transfert d’argent, Dahabshiil, pour retirer de l’argent qu’une personne de sa famille lui avait envoyé de l’étranger. La société Dahabshiil dont le président de la république de Djibouti, Ismaël Omar Guelleh, et sa famille sont de gros actionnaires, a tout de suite informé l’état djiboutien, la présence du lieutenant Fouad Youssouf Ali à Addis-Abeba.

Le service des renseignements djiboutiens — Service de la Documentation et de la Sécurité (SDS) — a ensuite contact les services de renseignement éthiopiens qui ont interpellés le lieutenant Fouad Youssouf Ali le mercredi 8 avril 2020. Les services renseignement éthiopiens l’ont ramené sous prétexte de l’interroger, mais nous venons d’apprendre que le gouvernement djiboutien a dépêché, depuis le soir du jeudi 9 avril 2020, sur Addis-Abeba un avion des forces aériennes djiboutiennes MA-60 avec un commando à son bord (composé des policiers, du SDS et du FAD) dans le but de récupérer le lieutenant Fouad Youssouf Ali dans la discrétion.

Dans cette lettre ouverte, nous interpellons Son Excellence, Abiy Ahmed Ali, Premier ministre de l’Éthiopie et prix Nobel de la paix 2019, sur le cas de notre compatriote lieutenant Fouad Youssouf Ali que les services de la sécurité de votre pays risquent de l’envoyer à une mort certaine en remettant à la République de Djibouti.

Nous vous sollicitons son Excellence que le cas de notre compatriote, le lieutenant Fouad Youssouf Ali soit traité conformément aux dispositions de la Convention de Genève relative au statut des réfugiés (1951) et le Protocole de 1967 constituent la base de la protection internationale des réfugiés.

Dans l’attente, Veuillez agréer l’expression de notre haute considération son Excellence Abiy Ahmed Ali.

Fait à Genève, le 10 avril 2020

                                                                                            Hassan Cher HaredSecrétaire général de l’UDDESC et administrateur du site web HCH24.COM

Copies : Conseil des droits de l’homme de l’ONU, Amnesty International, FIDH, Human Rights Watch, ARDHD, Union Africaine, Union Européenne, USA, etc.

Liens à télécharger la lettre ouverte : https://drive.google.com/open?id=1Ymc00ny9M4Sdm8-RxnFPPUzwm4HyEasp


 Share
Ad
Authored by: Hassan Cher Hared

Hassan Cher Hared