Djibouti : Le colonel Abdouljabar Hassan Ibrahim de l’armée djiboutienne a été suspendu le 9/4/2014 parce qu’il a flairé le coup macabre d’IOG ou… ?

IOG - BELEDWEYNE - HILL - ARMéE djiboutienneClash ce matin a la réunion de l’état-major de l’armée djiboutienne.

Le ton est vite monté d’un cran ce matin à la réunion organiser à l’état-major de l’armée entre le général Zakaria, patron de l’armée, et le colonel Abdouljabar Hassan Ibrahim qui est le numéro deux du détachement ISBRIG installer en Ethiopie. Ce dernier a refusé de réceptionner les vieux matériaux de guerres destiné au deuxième détachement de l’armée djiboutienne qui doit partir en Somali bientôt.

Le détachement HiLL 2 est prêt à partir et l’armée américaine leur a donné des matériels tout neuf. Sauf que le général Zakaria s’est interposé en refusant que ce matériel soit utilisé par nos soldats en Somali à Beledweyne. Le colonel Abdouljabar a refusé de prendre les vieux matériaux provenant des stocks de l’armée chinoise qui ont de plus en plus des difficultés à fonctionner et plus grave encore dans une région poussiéreuse telle que Beledweyne.

Après quelques échanges de paroles lancés d’ici et là au cours de la réunion le colonel Abdouljabar fut suspendu de son commandement jusqu’à nouvel ordre. Il est assigné à résidence surveillé au camp Guedi-Gaab de l’armée dans la caserne du régiment du bataillon du quartier général. Lors de cette réunion organisée à l’état-major de l’armée, le colonel a refusé de prendre sous sa responsabilités le deuxième détachement de l’armée dénommé HiLL 2 en raison des risques gratuites et prémédités que le haut état-major de l’armée les faisaient courir dont en premier la livraison des matériels de guerre inadaptés à la réalité du terrain.

Le colonel a refusé de prendre ce commandement lors de la réunion hebdomadaire organisé tous le mercredi à l’état-major de l’armée. Le colonel Abdouljabar Hassan Ibrahim est le 1er djiboutien sortis de l’école militaire de saint Cyr en France promotion Rochefort. C’est un grand Kourougmen, il s’est disputé plusieurs fois avec le général Zakaria qui n’a lui aucun diplôme mais placé et promis sur des critères claniques.

Beaucoup des djiboutiens se demandaient ces derniers temps la raison exacte qui a poussé IOG a envoyé autant des matériels et des hommes en Somali alors que le pays est toujours en guerre avec son voisin immédiat, l’Erythrée.

Ce projet de HILL n’est-il pas un moyen très simple de nettoyer de l’armée nationale les effectifs qui inquiète ou semble difficile à manipuler pour Ismaël Omar Guelleh ?

Abdi.C


 Share

Share this post:

Related Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :