Kenya: Le président du Kenya suspend quatre ministres dans les enquêtes pour corruption

stop corruptionLe président du Kenya a suspendu samedi quatre membres du cabinet et 16 autres hauts responsables dans le but de faciliter les enquêtes sur les allégations de corruption.

Ces responsables ont été identifiés dans un rapport confidentiel de la Commission d’éthique et de lutte contre la corruption, selon une déclaration lue par le porte-parole du président Uhuru Kenyatta, Manoah Esipisu.

M. Esipisu a cité le président disant que «personne n’allait s’interposer entre les Kényans et ce qui est juste dans le combat contre la corruption».

Les suspensions ont été accueillies avec scepticisme dans la population, étant donné que des hauts responsables suspendus pour diverses raisons sous des gouvernements précédents n’ont jamais fait l’objet de condamnations et que certains ont retrouvé leurs fonctions avant la conclusion d’enquêtes.

Le président Kenyatta a subi de fortes pressions pour agir après que certaines critiques de son régime de deux ans par des experts économiques et de l’opposition publiées dans des médias locaux eurent soutenu que son administration était davantage corrompue que les gouvernements précédents.

Le public est aussi en colère contre les députés, qui ont la responsabilité d’enquêter sur les abus du gouvernement mais qui s’accusent les uns et les autres d’avoir accepté des pots-de-vin de la part de responsables pour altérer leurs rapports d’enquête.

Des membres du comité de l’agriculture se sont notamment accusés d’avoir accepté de l’argent pour tempérer un rapport d’enquête portant sur la responsabilité du quasi effondrement de la plus importante entreprise du sucre au Kenya, qui a affecté les conditions de vie de milliers de fermiers. Le président a reconnu, jeudi, dans un discours à la nation, que la corruption représentait l’un des principaux obstacles au développement du pays.

98,5 fm » International » Nouvelle


 Share

Share this post:

Recent Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :