Kenya / Ethiopie : les services secrets Ethiopiens ont kidnappé deux responsables de l’ONLF à Nairobi.

ONLFSur proposition de la médiation de l’état kenyan a lieu, depuis début janvier 2014, à Nairobi des discutions entre l’état éthiopien et l’ONLF (Front national de la libération de l’Ogaden).

Les deux premiers rencontrés se sont soldés par des échecs mais l’état kenyan qui tente de tenir un troisième round a recommandé aux participants de l’ONLF de rester sur le territoire kenyan afin de faciliter leur circulation.

Le dimanche 26 janvier 2014, messieurs Sulub Abdi Ahmed, membre du comité supérieur et Ali Houssein dit Ali Dheereh, membre du comité centrale, ont disparu de la circulation. Ces deux indépendantistes faisaient parti de 7 délégués de l’ONLF dépêchés à Nairobi pour les dialogues. Ils ont disparu après qu’ils ont quitté leur hôtel pour prendre le repas de midi dans un restaurant somalien.

D’après des responsables de l’ONLF, les services secrets et l’armée Ethiopiens ont toujours gâché les discussions entre l’ONLF et Addis-Abeba. En 1998 alors que l’ONLF était en pleine discussion avec des émissaires de Meles Zenawi l’armée éthiopienne a déclenché une grande offensive contre la rébellion dans l’unique but de saboter les pourparlers.

HCH

Share this post:

Recent Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :