Kenya : 12.000 fonctionnaires fantômes détectés dans l’administration kenyane.

fonctionnaires fantômes au KenyaLe gouvernement kényan a annoncé jeudi l’ouverture d’une enquête après la découverte de 12.000 faux noms dans les registres de la fonction publique, une anomalie qui lui fait soupçonner une vaste arnaque.

Il pourrait s’agir d’une arnaque permettant à de hauts responsables corrompus de voler dans les caisses de l’Etat. Ces 12.000 faux noms ont été découverts en septembre dernier, après la mise en place d’un enregistrement biométrique des fonctionnaires, et récemment radiés. « Le gouvernement a ordonné une enquête immédiate après la révélation qu’il existe 12.000 personnels excédentaires sans justification », indique un communiqué du gouvernement. Des policiers, la commission anticorruption et des enquêteurs spécialisés dans la fraude financière participeront à l’enquête.Le Kenya est classé au 136e rang sur 177 pays sur l’index de la corruption élaborée par l’ONG Transparency International.


 Share

Share this post:

Recent Posts

Comments are closed.