Somalie : le président turc Erdogan arrive à Mogadiscio

Turky et SomalieLe président turc Recep Tayyip Erdogan est arrivé dimanche matin en Somalie, pays ravagé par la guerre depuis deux décennies et très rarement visité par les dignitaires étrangers, a constaté un journaliste de l’AFP.

Des centaines de soldats et de policiers avaient bloqué une grande partie des rues de la capitale somalienne, où cinq Somaliens avaient péri jeudi dans un attentat-suicide visant un hôtel abritant des membres de la délégation turque. Revendiqué par les islamistes shebab liés à el-Qaëda, cet attentat à la bombe était survenu la veille de l’arrivée initialement prévue du président Erdogan. Le dirigeant turc avait finalement repoussé sa visite de deux jours, afin d’assister à Riyad aux obsèques du roi Abdallah d’Arabie Saoudite. Recey Tayyip Erdogan a été accueilli par son homologue somalien Hassan Sheik Mohamud dans le nouvel aéroport de Mogadiscio.

En août 2011, alors que les shebab venaient d’être chassés de la capitale somalienne par la force militaire de l’Union africaine en Somalie (Amisom), M. Erdogan, alors Premier ministre, avait été l’un des premiers dirigeants étrangers à effectuer une visite à Mogadiscio en deux décennies. Il avait alors annoncé la réouverture de l’ambassade turque. La Turquie joue depuis un rôle très actif en Somalie, notamment dans les domaines humanitaire et de la reconstruction. Des entreprises turques gèrent également le port et l’aéroport de Mogadiscio. Cette étape somalienne conclut le tour d’Afrique entamé par M. Erdogan après des visites en Ethiopie et à Djibouti, deux pays qui alimentent les troupes de l’Amisom, fortes de plus de 20 000 soldats, en lutte contre les shebab.

AFP


 Share

Share this post:

Recent Posts

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :