Djibouti: Élisabeth Borrel, l’épouse du juge assassiné, demain, à Souyri …

BorrelVendredi 8 novembre, à 20 h 30, à la salle des fêtes de Souyri, élisabeth Borrel nous présentera son combat pour que la vérité soit faite sur les circonstances de la mort de son mari à Djibouti en 1995. Aujourd’hui, le principal témoin de l’affaire, arrêté en août 2013 (les autorités de Djibouti auraient lancé une demande d’arrestation par Interpol) à son arrivée au Yémen où il se rendait en visite à sa famille, est menacé.

Il a été libéré mardi 8 octobre et, deux jours plus tard, il était la cible de coups de feu. Les autorités françaises ont maintenu contre vents et marées la thèse du suicide pendant douze ans avant de reconnaître l’assassinat du juge. La disparition du dernier témoin direct serait préjudiciable à l’instruction en cours. Mme Borrel a lancé un appel à l’Union européenne pour que Mohamed Salah-Alhoumekani, ancien officier de la garde républicaine de Djibouti, soit rapatrié en Belgique où il est domicilié et dont il a la nationalité. La présence d’un auditoire nombreux à cette soirée proposée par Ranimons la cascade serait une manière de soutenir Mme Borrel dans son combat pour que cette affaire qui met en cause l’actuel président de Djibouti et les relations entre la France et son ancienne colonie soit élucidée.

La Dépêche du Midi

Share this post:

Recent Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :