Éthiopie / Djibouti : La police fédérale s’interpose entre les Issas et les Oromo de Dire-Dawa

 » Les vacanciers djiboutiens qui se trouvent en Ethiopie sont appelés à y quitter le plus rapidement possible en raison de l’éclatement d’une guerre ethnique généralisée. »

La population Oromo de Dire-Dawa se prépare à accueillir leur leader Jawar Mahamed à Dire-Dawa et des éléments d’Abdi Iley, Heego, se sont opposés à la manifestation des oromo. Des affrontements débutent entre les Issas et les Oromo de Dire-Dawa.

Qeerroo, la milice de Jawar Mahamed a attaqué le quartier de Gandoqoreh et le quartier proche de l’hôtel Raho. La milice a mis le feu à des habitations et des gens qui dormaient sont morts dans les maisons brulés. Les personnes décédées dans ces habitations sont estimées à 13 dont 9 djiboutiens.

Les issas de Dire-Dawa se sont mobilisés pour venger les victimes mais la police fédérale tente d’éviter l’embrasement de la ville.

D’autre part, les forces de Liyu police pressent dans le district Issa de Sitti ont remis tous leurs armes et transports militaires à une nouvelles police, constitué il y a deux jours, du district Issa de Sitti.

Dans la globalité de la région somalie de l’Éthiopie, la situation se détériore. L’armée fédérale éthiopienne a lieu l’ordre d’arrêter Abdi Iley et de son côté le président de la région somali recrute des milliers des jeunes combattants qui étofferont le Liyu police.

La population somali craigne que Jigjiga, la capitale de la région somali de l’Éthiopie, s’enflamme ce soir ou demain avec l’attaque redouté de l’armée nationale éthiopienne.

Dans une vidéo Live, Abdi Iley jure de prendre la rébellion si même l’armée éthiopienne arrive à lui vaincre à Jigjiga.

À suivre…

Hassan Cher

https://www.facebook.com/ereg.khalif/videos/2338000276215456/


 Share

Share this post:

Recent Posts