Djibouti / Belgique: Congrès extraordinaire du parti UDJ pour l’élection de son nouveau Président et Bureau politique de l’UDJ

 UDJ - SAID HOUSSEIN ROBLEH

RÉPUBLIQUE DE DJIBOUTI

                                             

Union pour la Démocratie et la Justice (U.D.J)

*** *** ***

                   Paix-Liberté-Justice

            Compte-rendu du Congrès extraordinaire de l’UDJ :

Le samedi 30 avril 2016 s’est tenu simultanément à Djibouti et à Bruxelles, le Congrès extraordinaire du parti UDJ pour l’élection de son nouveau Président et Bureau politique de l’UDJ.

Le Congrès a commencé  comme prévu  à 15 h avec la lecture en premier d’une sourate du Coran et l’hymne national.

Puis, les congressistes ont respecté également une minuté de silence en hommage  au Président fondateur de l’UDJ, Feu Ismaël  Guedi Hared.

Apres ce recueillement,  une présentation  de la biographie du défunt a été faite par la nouvelle Trésorière Générale du partiMlle Ladane Abdi Hassan. La Trésorière Générale a longuement présenté  son parcours  scolaire et professionnel ainsi que sa carrière en politique.

Ensuite, Mourad Ibrahim Dalieh, nouveau Secrétaire Général adjoint  l’a suivi au micro.  Lors de son  intervention, M. Mourad a présenté d’une manière générale le parti et son fonctionnement.  Il a rappelé le rôle que l’UDJ  a joué dans l’opposition depuis sa création et il a mentionné  dans son discours que l’UDJ  est et a été toujours la colonne vertébrale de  l’opposition.  «  C’est un  parti qui rassemble toutes  les forces de l’opposition et les démocrates », a-t-il poursuivi dans son intervention.   Le Secrétaire Général adjoint a précisé que  le parti est implanté  dans l’ensemble du territoire national et il a félicité à la fin de son discours le nouveau président qui a été élu.

Par ailleurs, l’ancien Représentant de l’UDJ en France, M. Hachin Loita Ahmed a été élu Secrétaire Général du parti.  Ce dernier a rappelé le préambule du parti UDJ et a mis l’action sur les principes et les fondements du parti. Il a bien expliqué que l’UDJ participe à la contribution de la paix et le renforcement de l’unité nationale de notre cher pays. Mais Il a réaffirmé aussi sur son passage que l’UDJ a œuvré et œuvrera toujours à la démocratisation de la  vie politique.

Sans tarder, il a lu devant les Congressistes réunis, la liste des vingt membres du bureau nouvellement élu par les militants de l’UDJ avec à sa tête le nouveau Président de l’UDJ, M. Said Housssein Robleh. En revenant sur la  situation actuelle de l’UDJ, Il n’a pas mâché les mots devant les adhérents de l’UDJ et les différentes personnalités politiques  qui  étaient présents, contre les manœuvres du régime en place qui a essayé maintes fois de cloner le parti  mais qu’il n’a jamais réussi son coup car le clonage et les intimidations ne nous décourageront pas et ne nous empêcheront pas à lutter pour la libération de notre pays de la dictature, a martelé le Secrétaire Général.

Puis, est venu, le moment tant attendu par les centaines des militants présents dans la salle et ceux qui le suivaient en téléconférence depuis Djibouti. Le nouveau Président élu, M. Said Houssein Robleh prend la parole, pour sa première intervention en tant que Président du parti UDJ devant ces nombreux adhérents conquis qui l’ont acclamé chaleureusement. Le Député et Président de l’UDJ a d’abord adressé ses sincères remerciements aux leaders du parti politiques présents, les congressistes et les téléspectateurs, qui suivaient en live depuis Djibouti. Apres ses chaleureux remerciements, il a rendu un vibrant hommage au Président fondateur du parti en l’occurrence Ismael Guedi Hared dont il a qualifié d’ « un homme d’Etat, un sage en politique avec qui j’ai travaillé et appris beaucoup » a affirmé le jeune Président en ajoutant qu’il a partagé « le pire et mauvais moments avec lui ».  Il a résumé en deux mots ce qu’il a appris  auprès du défunt « conviction » et «  constance ».

Le Président de l’UDJ, M. Said Houssein Robleh est intervenu sur différents points à savoir le grand défi de restructuration et de renouveau du parti, sa volonté de redorer l’image du parti et le repositionnement du parti UDJ dans la scène politique djiboutienne malgré les multiples obstacles et le chemin long qui l’attendent ou il a déclaré que « si nous avons la volonté ferme et faisons preuve de réalisme politique, rien n’est impossible en politique ».

Aussi, il s’est engagé devant les militants de l’UDJ de conduire la présidence du parti avec responsabilité et compétence durant son mandat à la tète de ce parti. Pour cela, il a annoncé la mise en place d’une commission technique chargée de l’élaboration du programme d’action et de restructuration de tous les organes du parti UDJ.

De même, le Président de l’UDJ, M. Said Houssein Robleh s’est donné comme mission de rassembler toutes les forces d’opposition et des démocrates djiboutiens pour entamer le projet d’alternance politique pour l’avènement de la démocratie et d’un Etat de droit en République de Djibouti.

Enfin, les leaders et militants de l’opposition conviés à cet événement, ont chaleureusement félicité tour à tour le nouveau Président de l’UDJ, M. Said Houssein Robleh et Ils lui ont annoncé leur entière disposition à travailler avec lui pour la réussite du changement auquel aspire tant nos compatriotes.

L’ordre du jour étant épuisé, le Congrès a pris fin à 18h.

 

Le Rapporteur :

Mourad Ibrahim Dalieh

Secrétaire Général Adjoint


 Share

Share this post:

Recent Posts

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :