Somalie : l’envoyé de l’ONU appelle à un processus électoral crédible au Puntland

puntlandLe représentant spécial du secrétaire général des Nations Unies pour la Somalie a renouvelé son appel à un processus politique opportun et crédible qui devrait aboutir à la création d’un nouveau parlement du Puntland en 2014 et à l’organisation d’une élection présidentielle régionale le mois prochain, ont fait savoir mardi des responsables de l’ONU à New York.

Le Puntland, qui a comme nom officiel l’Etat du Puntland de Somalie, est une région située dans le nord-est de la Somalie, avec Garowe comme capitale, située dans la province de Nugaal. Ses dirigeants ont déclaré le territoire un Etat autonome en 1998.

La région semi-autonome du Puntland entreprend un processus électoral qui devrait mener à la mise en place d’un nouveau parlement en 2014 et une élection présidentielle le 8 janvier prochain.

« Alors que la date de l’élection se rapproche et que la température politique se réchauffe, je demande à tous les candidats et aux parties prenantes, en particulier aux chefs traditionnels connus sous le nom d’aînés, de travailler ensemble et de se préparer à faire des compromis difficiles », a déclaré le représentant spécial du secrétaire général des Nations Unies pour la Somalie, Nicholas Kay, qui est également le chef de la Mission d’assistance des Nations Unies en Somalie (MANUSOM).

« La MSNUSOM a soutenu les efforts de médiation et de consultation tout au long du processus et je garde espoir que tous les candidats sont engagés en faveur d’une élection pacifique et crédible », a-t-il ajouté.

L’émissaire de l’ONU, qui s’est rendu au Puntland le mois dernier, a encouragé toutes les parties prenantes à coopérer pleinement avec le commandant de la Force Darwish du Puntland, le général Mohamed Saïd Hersi Dheere, qui est responsable de la sécurité pendant le scrutin, et a exhorté tous les candidats à faire campagne de manière responsable à l’appui d’une élection pacifique.

M. Kay a en outre souligné que tous les candidats à la présidence doivent être assurés de leur liberté de mouvement et d’association et bénéficier d’un accès égal aux médias et d’une protection adéquate.

« Je continuerai de suivre les événements de près et déployer tous les efforts pour aider le Puntland à connaître un processus libre, équitable, inclusif et pacifique », a-t-il ajouté.

Xinhua

Share this post:

Recent Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :