Djibouti : Silence radio chez la chaine gouvernementale de propagande, Radio Télévision de Djibouti

RTD - DjiboutiLe secrétaire à l’information et la liberté de la presse ne font pas bonne ménage. Le Haut responsable de la presse publique a imposé le silence radio sur les événements qui agitent de plus en plus la République de Djibouti .Ce dernier temps, le bouillonnement de l’administration publique et l’épée de Damoclès brandit sur la tête des enseignants et professeurs (Licenciement, mutation etc…), le directeur de la RTD  veille personnellement sur les bulletins Radio et télévision et relate que les simples activités de la Présidence et les gesticulations du gouvernement.

On a fait de la R.T.D le support d’une propagande mensongère à outrance destinée à présenter aux yeux et aux oreilles des téléspectateurs et auditeurs les déboires d’un gouvernement.

Mais la confiscation de l’information  et du mépris de la déontologie et de la loi sur les communications, dont font état le secrétaire générale à l’information et son chef hiérarchique sont mis en échec par l’incontournable réseau sociaux ‘twitter, Facebook’ .La technologie moderne permettent de faire connaître aux citoyens la réalité du pays au-dessus de la censure qui frappe la R.T.D.

Alors cher monsieur, votre pratique néfaste sur l’équité de l’information d’un autre âge (la voix de l’empereur) ne surprend pas les citoyens, lesquels ont pourtant axé aux réelles informations grâce à la technologie moderne. évidemment , la censure imposée sur les ondes nationales qui n’est qu’une partie du verrouillage qui pèse lourd sur les institutions nationales, décidé à très haut niveau, palais impériale de HARAMOUS .

Par Saad Ali Awaleh


 Share

Share this post:

Related Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :