Soudan du Sud : Chute de la production pétrolière

Paloch - petrole Soudan du SudLa production pétrolière du Sud- Soudan a baissé au cours de l’année 2014, en raison du conflit qui secoue ce pays depuis décembre 2013, a-t-on appris le week-end dernier auprès de Stephen Dhieu Dau ,ministre sud-soudanais du Pétrole.

Les revenus pétroliers du jeune pays au cours de l’année écoulée se chiffrent ainsi à 3,38 milliards de dollars US, provenant de la vente de 36,6 millions de barils. La production du pétrole du pays a notamment chuté d’un tiers, passant de 245 000 barils/jour avant le début des violences le 15 décembre 2013, à 160 000 barils/jour après cette date.

Dans son communiqué daté du 30 décembre, le ministre Dhieu Dau a indiqué qu’après déduction de 884 millions de dollars versés au Soudan, ainsi que 781 millions $ de remboursements de prêts, le gouvernement sud-soudanais ne pourra bénéficier que de 1,7 milliard de dollars de ses revenus pétroliers.

« Il est évident que l’un des effets de la baisse des prix du pétrole au niveau mondial est la réduction assez importante des revenus que notre pays perçoit de ses ventes de pétrole brut », a ajouté le ministre du Pétrole, sans toutefois fournir de statistiques comparatives par rapport à 2013.

Du reste, le ministre se montre optimiste pour l’année 2015. « La production de pétrole brut va reprendre dans quatre champs pétroliers cette année, et le gouvernement envisage également de lancer un appel d’offres ouvert pour l’exploration et l’exploitation de nouveaux blocs pétroliers », a-t-il indiqué.

Les recettes budgétaires du Soudan du Sud, pays indépendant depuis 2011, proviennent essentiellement de l’exploitation pétrolière. Cependant, depuis le début du conflit opposant le président Salva Kiir à son ancien vice-président Riek Machar en 2013, de nombreux champs pétroliers ont été abandonnés ou détruits.

afrique7


 Share

Share this post:

Recent Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :