Djibouti/USA/Éthiopie/Russie/Chine : Le Groupe Wagner est-il opérationnel depuis hier soir à Djibouti et en Éthiopie ?

Djibouti/USA/Éthiopie/Russie/Chine : Le Groupe Wagner est-il opérationnel depuis hier soir à Djibouti et en Éthiopie ?

Ad

Des sources proches de la marine djiboutienne ont pu voir des vedettes du Garde-côtes djiboutienne convoyer depuis hier soir des hommes de race blanche et particulièrement de type russe ou européens de l’Est. L’opération a été directement supervisée par le Colonel Wais Omar Bogoreh, Commandant du Garde-Côtes

« Wagner ou PMC Wagner est une société de mercenaires russe créée par Dmitri Outkin, un ancien officier du GRU (renseignements militaires russes). »

Des soldats de Wagner sont intervenus en Syrie au côté de Bachar el Assad, en Ukraine au côté des séparatistes russes, en Libye, en République centrafricaine et surement à Djibouti et en Éthiopie depuis le soir du mardi 16 novembre 2021.

Les matériels militaires russes que les mercenaires du groupe Wagner font utiliser sont arrivés, le jeudi 11 novembre 2021, au Port autonome internationaux de Djibouti. Cet ancien port est sous le contrôle du chef du Bureau Mouvements du Port de Djibouti (Ex-Capitainerie), Mohamed Moussa Abar dit Gaucher.

Les matériels russes parvenus au port de Djibouti sont composés de cent cinquante camions militaires russes produits par Ural Automotive Plant et des conteneurs dont les contenus sont inconnus et sous haute surveillance. Une bonne partie de ces conteneurs sont déjà étaient envoyés en territoire éthiopien.

Le samedi 13 novembre 2021, Ismael Omar Guelleh a eu une réunion directe avec des miliciens pro-régime dans le quartier de Hayabley, commune de Balbala de la capitale de Djibouti. Ces miliciens ont la consignent de propager dans la capitale de la ville de slogans anti-américain et anti-français.

Du côté éthiopien, on pense que les pourparlers espérés entre l’état fédéral et les partis rebelles se feront sans l’actuel premier ministre éthiopien, Abiy Ahmed. D’après des membres de Prosperity Party, le président de Kenya, Uhuru Kenyatta, a fait savoir à la présidente de l’Éthiopie que la démission d’Abiy Ahmed débloquerait les choses et faciliterait la mise en place d’un cessez-le-feu avant de passer aux pourparlers.

Un Tweet de Prosperity Party de l’Éthiopie : « Une fois qu’ils satisfaisaient leur intérêt égocentrique avare et nous ruinaient jusqu’à un point de non-retour, ils disaient : “désolé, c’était une erreur”. Ils l’ont fait en Irak, en Libye. C’est à nous d’apprendre de l’histoire et de leur dire que nous pouvons agir avec une efficacité et une décence raisonnables dans nos affaires. https://twitter.com/prosperity2022/status/1460947449741287425 »

À suivre…

Hassan Cher


 Share
Ad
Authored by: Hassan Cher Hared

Hassan Cher Hared