Djibouti : Le rôle de l’épouse cachée d’Abdourahman Boreh dans l’accord secret avec Ismaël Omar Guelleh.

Djibouti : Le rôle de l’épouse cachée d’Abdourahman Boreh dans l’accord secret avec Ismaël Omar Guelleh.

Ad
épouse cachée d’Abdourahman Boreh

Presque, la totalité des Djiboutiens savez qu’Abdourahman, de Mohamed Mahamoud Boreh, est marié à une djiboutienne d’origine yéménite connue sous le nom de Madame Carawne avec laquelle a eu plusieurs enfants. Mais ce que les djiboutiens ne savez pas et seul les somalilandais savez, c’est l’épouse cachée d’Abdourahman Boreh.

Il y a quelques années, Abdourahaman Boreh a épousé en catimini une femme somalienne originaire de Hargeisa. Cette dame dénommée Zahra, de l’ethnie Isaaq ou Isaak, vit à Charjah ou Sharjah qui est une ville des Émirats arabes unis.

D’après la source de la présidence djiboutienne, madame Zahra ayant eu de bons contacts avec Hargeisa via l’ex-représentant de la Somaliland aux Émirats arabes unis, a facilité le début des discussions sur le retour d’Abdourahman Boreh.

La même source rajoute qu’Abdourahman Boreh est resté à Djibouti pendant quelques heures pour passer, de visu, ses sincères condoléances à son ex-ami, Ismaël Omar Guelleh. Boreh est arrivé le matin à bord de son avion et reparti l’après-midi.

Pendant un moment, le futur président directeur de l’autorité des ports et des zones franches dirigera les affaires via son bureau de Dubaï et sur le terrain c’est ses enfants et les collaborateurs de DPWorld qui seront à l’œuvre.

Mais quelle sera la réaction des Chinois face à cette nouvelle manœuvre de Guelleh ?

Ismaël Omar Guelleh se croit malin et pense que ses partenaires n’ont pas compris qu’il est en train de jongler sur eux.

Il compte écarter en douce les Chinois de la gestion des installations portuaires de Djibouti. De cette manière, Guelleh pense reconquérir la confiance des pays occidentaux via le nouvel accord signer avec Dubaï.

Hassan Cher


 Share
Ad
Authored by: Hassan Cher Hared

Hassan Cher Hared