Djibouti/Somaliland: Mohamed Said Guedi, a-t-il quitté définitivement Djibouti ou est-ce une nouvelle parade de la mafia…

Djibouti/Somaliland: Mohamed Said Guedi, a-t-il quitté définitivement Djibouti ou est-ce une nouvelle parade de la mafia…

Ad

Mohamed Said Guedi, patron de MSG Group et de Somcable qui fut construite avec l’argent de Djibtélécom (société de télécommunication de l’état de Djibouti). Ce businessman Habar-Awale/Isaaq est passé en un clair de temps de vendeur de deux ballots de friperies au propriétaire de la société de télécommunication « Somcable ».

C’est Djama Mahamoud Haid qui l’avait recruté pour superviser les trafics de l’essence et d’alcool entre le Yémen et la Somaliland. Il gère aujourd’hui des sociétés appartenant au couple Guelleh/Kadra et percevait 50 % des bénéfices de ces sociétés. Tellement que la madone de la mafia lui fait confiance, Mohamed Saïd Guedi fait partie des hommes que le couple mafieux de Djibouti, Guelleh/Kadra, avait chargés de superviser les trafics d’armes vers Mogadiscio et les médicaments destinés à l’Iran pendant l’embargo.

Est-ce que l’idylle entre Mohamed Said Guedi et le couple mafieux de Djibouti, Guelleh/Kadra, a pris l’eau ou ils sont entrain de changer de leurs techniques de travail ?

En effet, depuis quelques tous les djiboutiens ont constatés qu’il y avait un manège bizarre dans les sociétés-écran de Mohamed Said Guedi :

  • La franchisse d’Aramex à Djibouti, service d’expédition de colis, appartenant à Mohamed Said Guedi a désactivé ses logiciens de gestions et des prestations depuis un mois ;
  • Mohamed Said Guedi a hypothéqué auprès de la banque BCIMR de Djibouti 3 logements sis à Gabode 4 et une villa à Haramous ;
  • MSG a vidé ses comptes chez Exim Bank Djibouti SA avec le concours de Jackie ;
  • Il a déplacé une partie de ses matériels de constructions (tracteurs, camions, etc..) Vers la Somaliland et la deuxième partie, d’après des proches de colonel Mohamed Djama Doualeh, il a remis à Abdillahi Abdi Fararh — directeur général de la police nationale. Ces matériels sont entassés un dépôt situé derrière le centre de transit de la police de Nagad ;
  • Mohamed Said Guedi s’est installé depuis longtemps en Turquie et y a fait une demande de nationalité ;
  • À travers des conseillers de Musse Bihi, président de la Somaliland, il a pu rétablir de bonnes relations avec ce dernier afin de trouver un point de chute sûr en Afrique de l’Est ;
  • Il s’est excusé auprès de l’Éthiopie ;
  • Et il est disposé de collaborer, s’il n’a pas déjà fait, avec les institutions occidentales compétents pour la suivie et la surveillance de la sécurité internationale ;
  • Etc.

Donc, nous espérons bientôt suivre une série à la Guelleh Arab, l’autre somalilandais qui avait arnaqué Ismael Omar Guelleh, ou une nouvelle stratégie de la mafia djibouto-somalienne dont le président de Djibouti est le parrain.

Hassan Cher


 Share
Ad
Authored by: Hassan Cher Hared

Hassan Cher Hared