Djibouti/Trafic de drogue : Tommy Tayoro Nyckoss sous la surveillance de la garde présidentielle de Guelleh pour une histoire de cul ou de trafic de drogues ?

Djibouti/Trafic de drogue : Tommy Tayoro Nyckoss sous la surveillance de la garde présidentielle de Guelleh pour une histoire de cul ou de trafic de drogues ?

Ad
Hamed Bakayoko, ministre ivoirien de la défense à Djibouti en février 2020

Tout le monde sait à Djibouti que Tommy Tayoro Nyckoss, l’époux de la fille du président de Djibouti et consul général de la Côte-d’Ivoire à Djibouti depuis peu, est un coureur de jupons qui profite dès que son épouse Fatouma-awo Ismael Omar Guelleh a le dos tourné pour coucher de gauche à droite.

Le mercredi 10 juin 2020, monsieur Tommy Tayoro Nyckoss en bonne compagnie avec madame Noura Tani dans un appartement sis à l’immeuble de Djama Ali Guelleh voit débarquer dans l’appartement un groupe de la garde républicaine. L’arrivée du groupe de la républicaine est estimée vers 10 h du matin et ces militaires de la présidence de Djibouti ont, comme s’ils avaient un ordre ferme, tabassé Noura et Tommy sans poser des questions.

Madame Noura Tani a été laissée dans son appartement, mais dans un sale état et Tommy Tayoro Nyckoss a été embarqué manu-militaire dans le camion de la garde républicaine.

Monsieur Ismael Omar Guelleh, le président de Djibouti et beau-père de Tommy, a ordonné au commandant de la garde républicaine, le colonel Mohamed Djama Doualeh, de confisquer tous les documents de voyage de Tommy Tayoro Nyckoss. Et une opposition de sortie du territoire de Djibouti est imposée à Tommy Tayoro Nyckoss qui loge actuellement dans les bureaux de la société-écran à Djibouti, Solar7.

Est-ce que Tommy Tayoro Nyckoss subit de telles pressions de la part de son beau-père pour une histoire de cul ou sa situation a des liens avec les accusations de trafic de drogue publié dans les médias ivoiriens la semaine passée ?

Le 9 juin 2020, le journal Vice Media, un média canadien, a cité que la Drug Enforcement Administration (DEA), agence américaine spécialisée dans la traque des trafiquants de drogue, est prête à interpeller 157 personnalités ivoiriennes avec en tête Hamed Bakayoko, ministre ivoirien de la Défense et Premier ministre par intérim.

Une source de la police des mœurs djiboutienne ayant de bons liens avec le directeur de la police nationale djiboutienne nous a confirmé que Ismaël Omar Guelleh prenait ses précautions vues que Tommy et Hamed Bakayoko avaient des relations qui touchaient des business douteux dont la présidence djiboutienne savait bien.

La source rajoute : « Vu qu’Ismaël Omar Guelleh est le plus grand trafiquant d’arme et des drogues ainsi que des blanchiments d’argent en Afrique de l’Est, rien n’exclut que Guelleh en personne et la compagnie aérienne — Ivory Jet — financée avec l’argent de l’état djiboutien soient directement impliqués dans cette enquête de trafic des drogues du DEA parce que cette compagnie aérienne faisait des liaisons bizarres dans l’Afrique de l’Ouest ».

Si c’est le cas, il est sûr qu’Ismaël Omar Guelleh veut se servir de Tommy Tayoro Nyckoss comme un bouc émissaire afin de sauver sa tête.

Pour les marchés européens et américains, les gangs et cartels de la drogue de l’Amérique latine expédient généralement les drogues via l’Afrique de l’Ouest, en utilisant la Guinée-Bissau, la Guinée Conakry, la Côte-d’Ivoire et le Sénégal comme points d’entrée, selon les experts.

À suivre…

Hassan Cher

Liens : 1 – https://www.ivoirebusiness.net/videos/trafic-de-drogue-les-usa-sur-le-point-de-lancer-un-mandat-darret-contre-hamed-bakayoko

2 – https://www.afrique-sur7.fr/441033-hamed-bakayoko-trafic-usa

3 – https://www.lemonde.fr/afrique/article/2020/06/09/accuse-de-trafic-de-drogue-le-ministre-ivoirien-de-la-defense-annonce-porter-plainte_6042233_3212.html


 Share
Ad
Authored by: Hassan Cher Hared

Hassan Cher Hared