Soudan : Le chef de la diplomatie soudanaise défend la décision du pays au sujet du renvoi

sud soudanLe Soudan a annoncé dimanche qu’il défendait sa décision d’expulser du pays deux responsables de hauts rangs des Nations Unies.

« Il est hors de question que nous revenions sur la décision de renvoyer ces deux responsables onusiens et il n’y a rien que le Conseil de sécurité des Nations Unies puisse faire sachant que nous agissons selon la charte de l’ONU », a déclaré le ministre soudanais des Affaires étrangères (AE) Ali Karti devant les journalistes.

La décision d’expulser les deux responsables de l’ONU relève d’un droit souverain garanti par la charte des Nations Unies, a-t-il ajouté, faisant remarquer que le gouvernement s’efforçait de l’appliquer à tout membre du personnel outrepassant son mandat.

Le ministre a exclu l’hypothèse que cette expulsion puisse affecter les projets de développement au Soudan.

Le haut diplomate soudanais a tenu ces propos après que le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-Moon eut appelé le gouvernement du Soudan à revenir sur sa décision immédiatement et l’a exhorté à coopérer pleinement avec toutes les entités des Nations Unies présentes dans le pays.

Les autorités soudanaises ont renvoyé jeudi dernier Ali Al-Za’tari, coordonnateur résident de l’ONU auprès du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), et Yvonne Helle, directrice de l’antenne locale du PNUD.

Cette mesure est survenue quelques semaines après les déclarations attribuées à M. Al-Za’tari et parues dans un journal norvégien, qui ont été qualifiées d’offensives envers le Soudan et son président Omar El-Béchir.


 Share

Share this post:

Recent Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :