Somalie : Hier le parlement somalien a renvoyé le premier ministre en adoptant à une large majorité…

clash entre Le nouveau premier ministre de la somalie - Docteur Abdi wali- et le président de la SomalieLes députés somaliens ont renvoyé samedi le Premier ministre Abdiweli Sheikh Ahmed, adoptant à une large majorité une motion de défiance contre lui alors qu’il était en conflit ouvert avec le président Hassan Sheikh Mohamud.

« La motion contre le gouvernement a gagné » avec 153 voix pour et 80 contre, a déclaré Mohamed Osman Jawari, qui a donné 30 jours au président pour nommer un nouveau chef de gouvernement. Deux députés se sont abstenus.

Hassan Sheikh Mohamud a salué le vote des députés, et en particulier le fait que les institutions aient résolu « le conflit politique sans intervention extérieure ».

Il avait fustigé en novembre les préoccupations exprimées par la communauté internationale au sujet de son différend avec le Premier ministre, appelant au « respect du droit souverain de la Somalie ».

Soulignant qu’Abdiweli Sheikh Ahmed et son équipe avaient « travaillé dur » au gouvernement, le président somalien a par ailleurs appelé la population et les institutions à leur réserver « le respect qu’ils méritent ».

Le Premier ministre a, lui, « accepté » le vote, tout en défendant son bilan à la tête du gouvernement: « mon administration n’a eu de cesse de poursuivre les réformes et nous laissons une solide fondation qui porte les espoirs et aspirations de tous les Somaliens ».

La motion de défiance votée samedi pendait au nez d’Abdiweli Sheikh Ahmed depuis des semaines.

Fin octobre, Hassan Sheikh Mohamud s’en était violemment pris à son chef du gouvernement en l’accusant de prendre des « décisions scandaleuses » sans l’avoir consulté avant un remaniement.

Abdiweli Sheikh Ahmed, un économiste, avait été nommé Premier ministre en décembre 2013. Il avait remplacé Abdi Farah Shirdon, lui-même alors en conflit ouvert avec le président et renvoyé à l’issue d’une précédente motion de défiance.

Le chargé de l’ONU aux affaires de la Somalie, Nicholas Kay, a appelé au président de la Somalie la constitution d’un nouveau gouvernement dans les jours à venir afin que les relations de travail entre les instances régionales et onusiennes d’un côté et ceux de Mogadiscio de l’autre côté puissent revenir au plus bon niveau.

HCH


 Share

Share this post:

Recent Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :