Djibouti : MISE EN PLACE D’UNE ASSURANCE MALADIE UNIVERSELLE OU LA NOUVELLE AVENTURE D’INTOXICATION DE LA POPULATION PAR SIEUR IOG

les serpents d_IOGLa campagne d’intoxication de la population pour les élections de 2016 vient de commencer pour le non élu à la tête de la présidence de la république.
Il vient de lancer l’idée, la promesse (les promesses ne tiennent qu’à ceux qui y croient, n’est-ce pas) d’instaurer une assurance maladie universelles soit l’accès au soin et le remboursement des soins aux Djiboutiens les plus défavorisés dans leur sort et dieu sait combien ils sont nombreux à Djibouti et nous savons tous qui est responsable de leur situation.

L’idée dans son principe est louable mais le timing de cette proposition et l’état du système sanitaire djiboutien doivent nous amener à nous poser un certain nombre de questions.

Au niveau du timing cette programmation n’est pas tout à fait innocente. Comme à l’accoutumé à l’approche d’une élection en autre celle de 2016, car Monsieur s’est préparé il faut se conférer à sa conférence récente, ou dans le cas où son régime se trouve dans une période de turbulence politique car il faut préciser que pour la première fois de l’histoire Djiboutienne nous avons une opposition unie et qui a surtout tenue le coup malgré les manipulations, les manigances, l’oppression d’un régime exécré par la population, une proposition de manipulation des esprits est faite par sieur IOG. Le détendeur de la santé et du bien-être du peuple, le roi faiseur de miracle, le pharaon de Djibouti. Par cette proposition, il fait office d’offrande à la population meurtrie dans leur amour propre et dans leur volonté confisquée dernièrement le 23 février 2013 une soit disant amélioration de leur sort sanitaire (Oh dieu merci sieur IOG a décidé) les pauvres vont se soigner gratuitement. Mais où est la logique dans tout cela ? Sieur IOG est président depuis 15 ans et c’est maintenant qu’il remarque la souffrance du peuple et ce malgré les entrées financières dont Djibouti bénéficie. Je ne crois pas un mot. Les lois, les décrets et autres ne sont valables que pour les gueux de la république et quand sieur IOG le décide. Et en ce qui concerne les entrées financières même le parlement Haram n’est même pas au courant, on leur liste un budget préétablis et à eux d’approuver sans le moindre questionnement parlementaire (gare à l’impertinent qui s’y risque car lui-même sait le cheminement de son élection et surtout de sa perte financière si il s’y risque).

D’autre part, le système sanitaire est moribond, l’hôpital Peltier est un mouroir. C’est vrai un lifting esthétique a bien été effectué, un ordre procédurale de la prise en compte des malades établis mais l’essentiel est absent en autre la prise en charge des malades. La politique de qui tu connais est valable également à l’hôpital. Le pire des choses est le fait de demander aux familles, des patients dans une situation d’urgence, d’aller chercher les médicaments nécessaires à une pharmacie privée. Le Djiboutien qui n’a pas connu cette situation n’est qu’un pure menteur.
Bien, peut-être ne sait-on jamais, pris de conscience et de remords sieur IOG a décidé que la situation sanitaire des djiboutiens devrait être améliorée. Je pense personnellement que l’USN est pour quelque chose de cette prise de conscience même si j’en doute sur la sincérité de l’action.

Cette proposition n’est qu’une fourberie, encore une de plus, pour endormir, faire espérer à la population que la redistribution de la richesse même dans le minimum serait respectée à savoir au niveau de la santé. Vous y croyez ? Moi, non je pense plus aux voraces des deniers publics, les sans lois, les imitateurs et bouffons du roi qui dès l’annonce de cette proposition se frottent les mains pour le partage du budget qui sera alloué à cette structure. Qui sera directeur ? Qui établira les cartes ? …. (Je pense encore comme à chaque approche d’une élection un conseiller, un proche a du insuffler une nouvelle trouvaille pour le maître).
Affaire à suivre

 

Ahmed.L


 Share

Share this post:

Recent Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :