Somalie: L’état fédéral de la Somalie suspend définitivement les pourparlers avec la Somaliland…

echec-Somalie et SomalilandDans une lettre que le ministre délégué des affaires étrangères de l’état fédéral de la Somalie, Mohamed Nour Gaal, a envoyé aux gouvernements de la Turquie, le Royaume-Uni, la Norvège et l’Union européenne a déclaré que son gouvernement n’est pas prêt à discuter avec la Somaliland jusqu’à ce qu’elle renonce au point portant sur la reconnaissance de son déclaration d’indépendance parce que la constitution de la Somalie ne reconnait pas une deuxième état sur notre territoire et nous interdit de pouvoir continuer des discutions avec cette dernière.

« L’article 1 de la Constitution de la République fédérale de la Somalie indique clairement qu’on ne peut pas discuter et ni négocier l’intégrité, l’indépendance, les morcellements du territoire avec qui que ça soit et moins avec la Somaliland qui est une région de la Somalie.  » a-t-il dit  Mohamed Nour.

La ministre des affaires étrangères de l’état fédéral de la Somalie, Mme FOWSIA, de passage la semaine dernière à UK avait elle-même eu une réunion à Londres avec le ministre britannique des Affaires étrangères pour les affaires africaines, Mark Simmonds, et a fait savoir que la Somalie ne pourra plus avoir des discutions avec la Somaliland temps que ces dirigeants persévèrent sur leur histoire d’indépendance.
De même, le ministre des Affaires étrangères de la Somaliland, Mohamed Yonis Bihi, région nord de la Somalie, a recommandé avec un tel hargne aux occidentaux de s’ingérer dans cette crise grave en se basant sur les accord conclus à Londres , Dubaï et Istanbul et qui autorisés l’intervention des certains tiers pays afin que le rendez-vous de janvier 2013 soit maintenu.

Mr Bihi, déboussolé par cette nouvelle décision de la Somalie accuse le Turquie de laxisme envers Mogadiscio et demande l’Angleterre de déléguer pour cette affaire à des experts en droits internationales ainsi que le transfert des pourparlers entre la Somalie et la Somaliland à Londres.

Ces pourparlers devaient se tenir en septembre 2013 mais à était reportés en Octobre, puis Novembre, Décembre et en dernier au mois de  janvier 2013. Tout le monde sait que ces discutions n’auront pas lieu temps que la Somaliland met en avant son indépendance. Et une communauté de cinq qui forme la Somaliland attend le retour des ministres à Hargeisa pour réitérer leur opposition à un retour vers l’autorité de Mogadiscio.

Les conséquences

Mogadiscio a commencé à avoir des discutions avec les quatre autres communautés qui composent la Somaliland pour reconnaitre leurs régions et leurs verser directement des soutiens financier afin de remettre en marche les administrations et structures étatiques.

La guerre couve déjà sur les réseaux sociaux entre les issaks et les Hawiyes et les échanges sont acerbes.

HCH

Share this post:

Recent Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :