Djibouti: Pourquoi Ismael Omar Guelleh demande la mort du jeune Guedi Moussa ?

Ad

Guedi Moussa dit WalloAlerte : Le jeune militant USN Mohamoud Guedi Moussa dit Wallo est en grand danger aux mains des gendarmes djiboutiens !

Selon des témoignages oculaires concordants, le jeune militant USN Mohamoud Guedi Moussa dit Wallo, arrêté hier matin vers 7 heures au domicile  familial de Balbala par des gendarmes de la brigade de Cheik Moussa à Balbala, banlieue populaire de la capitale djiboutienne, est soumis à un traitement dégradant et inhumain, dont violence physique, pour lui faire avouer des faits qu’il n’a pas commis.

Il est aux mains de la Section de recherches et de documentation (SRD), lieu réputé pour ses méthodes violentes, et de la brigade de Cheik Moussa. De sorte que le jeune militant est dans un état préoccupant. Nous donnons l’alerte aux organisations de défense des droits de l’Homme et à toutes les bonnes volontés du monde pour aider à sa libération et à la fin de son calvaire. A suivre de très près.

Alerte LVD !

Arrestations de cinq jeunes militants de l’Opposition

Comme d’habitude, les forces de l’ordre du régime poursuivent leur chasse à l’homme anti-USN. Ainsi, les gendarmes de la brigade de Cheik Moussa ont arrêté ce matin 29 décembre 2013 vers 7 heures le jeune Mohamoud Guedi Moussa de Balbala T3. Arrêté chez lui sur dénonciation d’indicateur, il est détenu depuis lors. Sans accès à la nourriture ni à l’eau. C’est la troisième arrestation illégale pour ce jeune militant MJO.

Plus tôt, vendredi 27 décembre 2013, à la sortie de la prière de vendredi, ce sont trois autres jeunes que les gendarmes de la brigade d’Ambouli ont arrêtés. Il s’agit de : Mohamoud Hersi, Gouled Abdillahi Djama et Hassan Barkat Abdirazak. Seuls Gouled Abdillahi et Hassan Barkat ont été relâchés depuis lors. Un quatrième militant, Abdo Ali Abdallah, a été arrêté samedi 28 décembre 2013 par les gendarmes d’Ambouli qui le détiennent toujours. A

LaVoixdeDjibouti

Ad
Authored by: Hassan Cher Hared

Hassan Cher Hared

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.