Djibouti: Appel du MJO à la Communauté Internationale et à l’Union Européenne

Ainan ainanAprès quasi une année de crise politique à Djibouti, le régime concentre sa répression autour des jeunes du MJO, Mouvement des Jeunes de l’Opposition, qui militent aux cotés de la Coalition USN (Union pour le Salut National). Ils sont les vrais acteurs de la formidable prise de conscience de la population djiboutienne que nous démontrent les manifestations qui ne cessent de devenir de plus en plus populaires.

Ces jeunes du MJO sont devenus une vraie cible de la junte dictatoriale au pouvoir, depuis ses deux dernières semaines, nombres d’entre eux croupissent illégalement dans les commissariats du pays sans compter les nombres des jeunes du MJO détenus arbitrairement à la sinistre prison Gabode, ou sont aussi détenus beaucoup de militants USN avec les trois dignitaires religieux que sont le Dr. GOD, le philosophe Bachir et le prêcheur Meydal.

Aujourd’hui, on parle des véritables Rafles des jeunes de l’opposition qui sont arrêtés sans motif dans les lieux publics. Dans cette escalade de la répression nous craignions un embrasement général des jeunes face à la junte du régime, ce qui peut à tout moment, mettre en péril la paix civile et la stabilité de Djibouti.

Ainsi, nous interpellons la Communauté Internationale, l’Union Européenne, les bases étrangères stationnées à Djibouti, de prendre immédiatement les mesures qui s’imposent face à l’explosion imminente de Djibouti.

Aïnan Sougueh

Responsable MJO-Europe Bruxelles,

Belgique.

Share this post:

Recent Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :