Djibouti / Somaliland : Rencontre à Paris entre Ismaël Omar Guelleh et Abdirahman Mohamed Abdullahi pour renforcer le front Gadh-Hajiis/Isaaq contre…

Le président de Djibouti, Ismaël Omar Guelleh, est à Paris depuis le vendredi 9 novembre 2018 pour participer à la commémoration du centenaire de l’armistice 14-18 prévue le 10-11 novembre 2018.

Au cours de sa présence à Paris, Guelleh a prévu à participer différents évènements et des rencontres officielles ou officieuses.

Dans ces rencontres officieuses on peut citer un rencontre avec l’ex malheureux candidat présidentiel de la Somaliland qui, en provenance de Finlande, est arrivé à Paris le vendredi 9 novembre 2018. Monsieur Abdirahman Mohamed Abdullahi dit Ciiro doit d’abord rencontrer à Paris les militants de son parti politique Wadani ensuite il aura une rencontre officieuse avec Ismaël Omar Guelleh sur des sujets portants sur la Somaliland et la guerre entre le clan Gadh-Hajiis/Isaaq et le clan Habar-awal/Isaaq.

Quel est l’intérêt de Guelleh à rencontrer Abdirahman Ciiro ?

Guelleh étant président d’un pays et parrain de la mafia local, se sont ses business qui priment sur la politique et l’état en soit.

Comme lui, ses frères et cousins font les trafics d’arme, d’essence, kérosène domestique et d’autres produits à valeurs ajoutées importantes, tous ceux qui perturbent ses activités illicites sont pour lui l’ennemie de Djibouti.

Le président de la Somalialnd, son ex protégé, Moussa Bixi, a imposé un taxé de 72% à l’essence qui proviennent de Djibouti et rentre en Somaliland et la région de la somalie de l’Éthiopie via Zeila, Lughaya et Boula-Har. Les trafiquants d’essence ne déclarent que 30% de la quantité acheminée vers la Somaliland et le 70% restant d’une manière clandestine. Ces trafics d’essence de Guelleh a anéanti l’importation d’essence qui passé légalement le port de Berbera.

Voyant la décision de taxation de Moussa Bixi comme une attaque délibérée contre son business, il compte mettre la pression sur le président de la Somaliland en profitant du mécontentement du clan Gadh-Hajiis/Issaq.

Guelleh veut unir le président de Wadani, Abdirahman Ciiro (du clan Moussa-Abdaleh/Habar-Yonis/Gadh-Hajiis) et colonel Carre (du clan Saad-Yonis/Habar-Yonis/Gadh-Hajiis). Il pourra ainsi former un bloc de Habar-Yonis uni contre Moussa Bixi du clan Habar-Awal et leur fournir les moyens financiers et les armes nécessaires au renforcement de la rébellion Gadh-Hajiis.

Or, Guelleh avait hier investit des millions de dollars à l’élection de Moussa Bixi à la haute magistrature de la Somaliland.

Hassan Cher


 Share

Share this post:

Recent Posts

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :