Afrique de l’Est : Le projet de la Confédération des états de la Corne de l’Afrique sans Djibouti.

Il existe un projet de création d’une confédération d’union des États souverains de la Corne de l’Afrique, dont le but est d’avoir des actions communes souvent vis-à-vis des autres États.

La confédération des États de la Corne de l’Afrique sera créée pour traiter généralement des sujets pertinents tels que la défense, les relations étrangères, le commerce intérieur ou la future monnaie unique de la Corne.

Les États membres de la confédération conserveront leurs souverainetés et ils disposeront leurs droits implicites de sécession.

Dans un arrangement confédéral, contrairement à un accord fédéral, l’autorité centrale est relativement faible. Les décisions prises par le gouvernement général au sein d’une législature monocamérale, le conseil des États membres, exigent que les États membres mettent en œuvre les mesures qui suivent. Ce ne sont pas des lois qui agissent directement sur l’individu, mais qui ont plutôt le caractère d’accords entre États.

L’Érythrée, l’Éthiopie et la Somalie sont déjà en discussion avancée sur le projet et on espère une rencontre à Mogadiscio entre les trois hauts responsables des droits états précités dans les semaines à venir.

La république de Djibouti n’est ni de loin de près mêlé à ce projet régional. Guelleh compte se déplacer en France le 9 Novembre 2018 pour pleurer auprès d’Emmanuel Macron pour que ses frères de la Corne arrêtent de l’isole. Il s’est déjà plaint auprès de l’Arabie Saoudite qui l’a conseillé de finaliser les discussions de paix avec l’Érythrée pour que les choses se décrispent.

Les rythmes ou vont les choses et avec le régime clanico-mafieux d’Ismaël Omar Guelleh à la tête du pays, Djibouti risque de devenir l’état paria de la Corne de l’Afrique.

Hassan Cher


 Share

Share this post:

Recent Posts

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :