Afrique de l’Est : La rencontre des dirigeants des trois pays de la Corne à Bahir-Dar expose la formation de deux blocs…

Le vendredi 9 novembre 2018, le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed Ali a reçu les présidents érythréen et somalien à Bahir-Dar, dans le nord de l’Éthiopie, où ils ont évoqué la sécurité régionale et les moyens de renforcer l’intégration économique régionale entre leurs pays.

D’après les images et vidéos de la rencontre de Bahir-Dar, les discussions entre le chef de l’État érythréen Issaias Afewerki, son homologue somalien Mohamed Abdullahi Mohamed dit « Farmaajo » et le premier ministre éthiopien, Abiy Ahmed Ali, étaient plus des échanges cordiales qui passaient parfois par des chuchotements hors du cadre protocolaire digne d’une telle rencontre.

Les chuchotements, constatés sur les images, de cette rencontre tripartite dans la région Amhara n’ont pas laissé indifférents certains responsables de la Corne de l’Afrique.

Les dirigeants de Tigré ou le TPLF et Ismaël Omar Guelleh n’ont pas apprécié la rencontre tripartite de Bahir-Dar et même au-delà y voient comme une menace à leurs existences.

D’après des sources proches du RPP, le parti unique de Djibouti, des rencontres discrètes entre les responsables tigréens du TPLF ou de la région Tigré et du régime clanico-mafieux d’Ismaël Omar Guelleh sont prévus dans les semaines à venir.

Et ce bloc Mekele/Guelleh pense intégrer dans leur groupe d’autres alliés dont la Somaliland en premier pour contrer, disent-ils, le bloc Abiy/Farmaajo/Afewerki.

Hassan Cher


 Share

Share this post:

Recent Posts

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :