Soudan. Les Partis de l’opposition soudanais appellent la population à la protestation

omar al-bechir - soudanPlus de dix membres du parti d’opposition soudanais arrêtés après avoir appelé à des manifestations anti-austérité.

Un certain nombre de personnalités de l’opposition soudanaise ont été arrêtées cette semaine pour avoir appelé les citoyens à tenir des manifestations anti-austérité.

Mercredi, Omar al-Digair, chef de l’opposition du Parti du Congrès soudanais (SCP), a été arrêté dans son domicile à la capitale soudanaise, Khartoum, a indiqué son parti dans un communiqué.

Selon le SCP, l’arrestation d’al-Digair s’inscrivait dans le cadre d’une « répression des forces de sécurité visant à freiner les appels de l’opposition à manifester contre une décision récente du gouvernement de réduire les subventions aux carburants ».

Les fonctionnaires du parti, pour leur part, affirment que l’arrestation d’al-Digair porte à 12 le nombre total de membres du SCP détenus depuis la semaine dernière, lorsque le gouvernement a suspendu des subventions sur le carburant et la médecine tout en annonçant une hausse des prix de l’électricité.

Lundi, les autorités ont également arrêté l’ancien dirigeant du SCP, Ibrahim al-Sheikh, quelques heures seulement après qu’il eut exhorté les dirigeants de l’opposition à organiser des manifestations anti-austérité.

Et vendredi dernier, les autorités ont arrêté Khaled Omar, chef adjoint du SCP, après qu’il aurait incité les citoyens à manifester contre le régime du président Omar al-Bashir.

En septembre de 2013, la décision de Khartoum de lever partiellement les subventions aux combustibles a déclenché des jours de violentes manifestations à travers le pays.

Hassan Cher


 Share

Share this post:

Recent Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :