Éthiopie : La guerre civile a débuté depuis le mardi 29 novembre 2016 au Nord de l’Ethiopie

carte-des-regions-ethiopiennes-01

 

Dès le premier coup des centaines des combattants de l’ethnie Amhara ont pu rentrer sans obstacle dans la région Tigré mais deux groupes conduits par les chefs de guerres Mesfin Tigabu et Destaw Tegegn ont eu leurs premiers accrochages avec l’armée éthiopienne à la frontière entre les deux régions, Amhara et Tigré.

Les combattants de Ginbot 7 dirigés par Mesfin et des unités d’autodéfense Amhara sont rentrés dans la région Tigré par les frontières Sud-Ouest de la région. Ils ont mené des attaques contre des installations militaires et économiques de la région Tigré. Ces attaques armées de la rébellion Ginbot 7  et des unités d’autodéfense Amhara ont causé des dommages importants, spécialement deux villes de la région Tigré, il s’agit de Bourkouta et Adi-Ramets. Les civiles tigrées ont payé la plus lourde tribu dans cette guerre. Des sources sûres relatent que des unités civiles d’autodéfense tigréens ont participé à la guerre à côté de l’armée de l’Éthiopie.

Les mêmes sources nous informent que les forces d’autodéfense Amhara qui ont mené les attaques à l’intérieur de la région Tigré sont deux à trois fois plus nombreuses que ceux qui combattaient l’armée nationale, il y a quelques semaines, dans le district de Gondar.

Cette guerre civile qui a débuté hier à la frontière et à l’intérieur de la région Tigré se poursuit et les forces d’autodéfense Amhara communiquent avoir tué dans la bataille un officier de haut rang de l’armée éthiopienne.

Les activistes proches des forces d’autodéfense Amhara publient sur leurs comptes des réseaux sociaux l’évolution de la situation du Nord de l’Éthiopie sous le titre « la guerre civile a débuté depuis hier en Ethiopie ».

Hassan Cher


 Share

Share this post:

Related Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :