Somalie : la guerre clanique entre les miliciens de Puntland et de Galmudug semble se calmer…

puntland et galmudugC’est la première fois, depuis l’officialisation de l’état de Galmudug comme une région de la fédération somalienne, que les miliciens de deux états s’affrontent dans la ville de Gaalka-ayo. Les belligérants ont utilisé, dans les affrontements qui ont commencé le 22 novembre 2015, des armes légers et des MAD-max équipés des mitrailleuses.

La ville est divisée en deux partis, au Nord habitent les Majeerteens (clan Darood) et au Sud habitent mais elle aussi isolé entre l’état de Galmudug et Mudug qui ont fusionné cette année afin de former une seule ayant le statut de région dans l’état fédéral de la Somalie. La population Galmudug et Mudug sont à majorité composés de l’ethnie Hawiye et particulièrement des clans Abgal et Habar-gidir.

Ainsi, la présence de ce noyau de Darood dans cette vaste région peuplée de Hawiye dérange beaucoup des politiciens de cette dernière ethnie et d’un autre côté Galmudugest une région de la Somalie qui s’est autoproclamée, à l’instar du Pountland, autonome, en 2006, mais avec la volonté de participer ultérieurement à une Somalie réunifiée. Puntland qui n’a jamais accepté ce départ de Galmudug du juron de Garoowe utilise la bi-ethnicité de Gaalka-ayo comme moyen de pression.

Depuis le 23 novembre 2015, les sages des deux ethnies ont réussi à arracher un cessez-le-feu aux deux groupes qui se battent à l’intérieur de Gaalka-ayo. Des discussions suivront.

À suivre…

Hassan Cher


 Share

Share this post:

Recent Posts

Comments are closed.